100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 01.03.2010 08h23
La cause de la mort du commandant du Hamas à Dubaï est l'asphyxie (police)

Les tests effectués par la médecine légale prouvent que le commandant du Hamas, Mahmoud al-Mabhouh, est mort asphyxié, a annoncé dimanche la police de Dubaï.

La cause de la mort de M. al-Mabhouh est l'asphyxie à l'aide d'un oreiller, a déclaré le général Khamis Mattar Al Mazeia, vice- directeur de la police de Dubaï, cité par le quotidien anglais Gulf News sur son site Internet.

Un autre suspect sera ajouté à la liste des suspects de cet assassinat, portant la totalité des suspects identifiés à 27, a informé M. al Mazeima.

D'après le site Internet d'Arabian Business, journal d'affaires basé à Dubaï, les tests effectués par les médecins légistes montrent également qu'il y avait des quantités "substantielles" de succinylcholine dans le corps de M. al-Mabhouh.

Cette substance, utilisée pour provoquer l'anesthésie, sert également de relaxant musculaire qui pourrait "causer une paralysie immédiate et temporaire", a expliqué un porte-parole de la police.

Il a ajouté que cette substance généralement difficile à tracer a pu être détectée facilement en raison des quantités administrées.

M. al-Mabhouh, commandant de la branche militaire du Hamas, les brigades Ezzedeen al-Qassam, est né dans la Bande de Gaza mais vivait en Syrie depuis 1989. Il a été retrouvé mort dans sa chambre d'hôtel le 20 janvier, le lendemain de son arrivée à Dubaï.

L'officiel du Hamas était recherché par le gouvernement israélien pour sa participation aux enlèvements de deux soldats israéliens en 1989. La police de Dubaï a déclaré être quasiment certaine que l'agence israélienne des renseignements, le Mossad, est derrière cet assassinat, mais le ministre israélien des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman, a répondu que rien ne prouve que son pays est l'auteur de cet assassinat.

Le 15 février, le chef de la police de Dubaï, Dahi Khalfan Tamim, a déclaré que 11 détenteurs de passeports européens sont soupçonnés d'avoir participé au meurtre de M. al-Mabhouh

Mercredi, la police de Dubaï a publié une liste de 15 noms et photos additionnels de personnes soupçonnées d'être impliquées dans cet assassinat.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine salue la reprise du dialogue entre l'Inde et le Pakistan
Chine : publication du premier volume des oeuvres choisies de Jiang Zemin en cinq versions étrangères
La France dans l'embarras quant à la baisse de son influence en Afrique
L'agitation récente en Afrique de l'Ouest est due à une ingérence occidentale
Consommation des produits de luxe : changer la « demande extérieure » en demande intérieure
Relations sino-africaines : « The Dragon's Gift: The Real Story of China in Africa »
Pour pallier la pénurie de la main-d'œuvre, il est nécessaire d'améliorer la qualité d'emploi