100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 25.02.2010 13h23
OCI: Déclaration de Tunis sur la concurrence

Les experts de la concurrence des pays membres de l'Organisation de la conférence islamique (OCI) , réunis à Tunis du 22 au 24 février 2010, ont recommandé mercredi dans la déclaration de Tunis, adoptée au terme de leurs travaux, d'élaborer des lignes directrices en matière de concurrence au niveau de l'OCI.

Ils ont préconisé de lancer un programme d'assistance technique en matière de concurrence pour les Etats membres de l'OCI et de renforcer la coopération et favoriser l'émergence d'un réseau d'échange des expériences et des informations entre les autorités de la concurrence de ces Etats.

Il s'agit également d'instituer au niveau de l'OCI, une plateforme de coopération sur le droit et la politique de concurrence qui servirait de forum de discussion et de vulgarisation des expériences réussies.

Les participants ont également appelé à intégrer autant que possible la dimension concurrence dans les accords commerciaux bilatéraux et régionaux pour faciliter et promouvoir les échanges commerciaux et les investissements.

Les recommandations ont aussi porté sur l'établissement d'un répertoire des experts, des autorités et des législations sur la concurrence dans les Etats membres de l'OCI et de le mettre sur le site web du centre islamique de développement du commerce.

Les experts ont invité le CNUCED à contribuer à l'élaboration d'un programme de coopération commerciale avec le centre islamique pour le développement du Commerce (CIDC) et à préparer des études conjointes sur les thèmes relatifs à la dimension concurrence dans les accords commerciaux bilatéraux et régionaux pour promouvoir l'intégration régionale.

Rappelons que la conférence sur "Les politiques et les lois sur la concurrence dans les pays membres de l'OCI" a été organisée à l'initiative du Centre islamique de développement du commerce, du ministère tunisien du Commerce et de l'Artisanat et de l'Institut islamique de recherches et de formation (groupe de la BID), en présence des représentants de la CNUCED, de l'UE et de l'OCDE.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
A l'approche des sessions annuelles de la CCPPC et de l'APN, les citoyens chinois font part de leurs suggestions
Chine : examen du « Rapport d'activités du gouvernement »
L'agitation récente en Afrique de l'Ouest est due à une ingérence occidentale
Consommation des produits de luxe : changer la « demande extérieure » en demande intérieure
Relations sino-africaines : « The Dragon's Gift: The Real Story of China in Africa »
Pour pallier la pénurie de la main-d'œuvre, il est nécessaire d'améliorer la qualité d'emploi
Fin d'un déficit qui a duré une dizaine d'années