100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 22.02.2010 09h10
L'offensive contre les Talibans n'est que le commencement (officiel)

L'opération militaire menée par les troupes afghanes et de l'OTAN contre le berceau des Talibans dans le sud de l'Afghanistan n'est que le début d'une longue offensive, qui pourrait durer jusqu'à 18 mois, a indiqué dimanche un commandant américain.

"C'est juste la première opération de ce qui sera une campagne de 12 à 18 mois comme le général McChrystal et son équipe l'ont é laboré", a indiqué David Petraeus, chef du Commandement central am éricain à l'émission 'Meet the Press" de la télévision NBC.

L'opération Moshtarak -- "ensemble" en langue locale-- a été lancée par quelque 15 000 troupes composées des soldats afghans, de l'OTAN ainsi que des Marines américains il y a une semaine contre les Taliban à Marja, un district de la province instable de d'Helmand, dans le sud de l'Afghanistan.

"Nous avons passé l'année dernière à recueillir correctement les données en Afghanistan, à obtenir la structure et les organisations nécessaires pour une campagne militaire et civile globale, à placer à leurs têtes les meilleurs leaders identifiables," a indiqué Petraeus.

L'opération a été perçue comme un test majeur de la nouvelle stratégie du président américain Barack Obama sur l'Afghanistan, qui appelle au déploiement de 30 000 renforts dans ce pays et au d émarrage de leur retrait en juillet 2011.

[1] [2]

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine appelle les Etats-Unis à sauvegarder les relations bilatérales après la rencontre Obama-dalaï lama
Mise en service du BRT (Bus Rapid Transit) expérimental à Guangzhou
Quelle définition doit-on donner au terme « touriste chinois » ?
« La Chine en Afrique : les difficultés du système mondial »
Passer la Fête du Printemps en tenant compte de l'écologie et de la réduction du carbone
Obama envoie un message erroné
C'est une erreur que de traiter la Chine en ennemi