100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 21.02.2010 08h17
La Russie opposée à des sanctions paralysantes à l'encontre de l'Iran (vice-ministre des AE)

La Russie est opposée à des sanctions paralysantes à l'encontre de l'Iran au sujet de son programme nucléaire controversé, a rapporté vendredi l'agence de presse Interfax, citant le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov.

"Le terme de 'sanctions paralysantes' contre l'Iran est totalement inacceptable pour nous. Les sanctions doivent avoir pour but de renforcer le régime de non-prolifération", a déclaré M. Riabkov cité par Interfax.

"Nous ne pouvons certainement pas envisager de sanctions qui seraient interprétées comme une punition contre l'ensemble du pays et sa population pour certaines actions adoptées ou non", a expliqué M. Riabkov.

La position de la Russie sur le problème nucléaire iranien reste inchangée, a-t-il martelé. "Nous avons toujours été favorables à la résolution des problèmes concernant le programme nucléaire iranien par le dialogue et, si possible, par des interactions avecl'Iran", a-t-il précisé.

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu, en visite en Russie plus tôt cette semaine, a estimé que des "sanctions paralysantes" devaient être imposées immédiatement à l'encontre du secteur de l'énergie iranien.

M. Riabkov a également confirmé que la Russie honorerait son contrat de livrer des systèmes de défense anti-aérienne S-300 à l' Iran.

L'Iran a conclu il y a plusieurs années avec la Russie un accord pour l'achat de systèmes S-300, mais la Russie a connu des retards dans la livraison de ces missiles anti-aériens.

Le système S-300 est un système mobile avancé capable de se déplacer à plus de 2 km par seconde pour abattre des aéronefs et missiles de croisière avec une portée de jusqu'à 150 km.

Les États-Unis et Israël ont tenté de persuader la Russie de ne pas vendre ce système de missiles à l'Iran car il pourrait contrecarrer des tentatives pour cibler les installations nucléaires de ce pays avec une frappe aérienne.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine appelle les Etats-Unis à sauvegarder les relations bilatérales après la rencontre Obama-dalaï lama
Mise en service du BRT (Bus Rapid Transit) expérimental à Guangzhou
« La Chine en Afrique : les difficultés du système mondial »
Passer la Fête du Printemps en tenant compte de l'écologie et de la réduction du carbone
Obama envoie un message erroné
C'est une erreur que de traiter la Chine en ennemi
Les règles de la charité en Chine passées au crible après la donation de Zhang Ziyi