100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 14.02.2010 14h31
Le PM singapourien invite ses compatriotes à la vigilance en 2010

Le Premier ministre (PM) singapourien, Lee Hsien Loong, a invité samedi ses compatriotes à rester vigilants en 2010, l'année du tigre selon l'astrologie locale, qui, selon lui, représente des "risques" et des "incertitudes".

"Nous devons rester vigilants durant cette année du tigre. Le tigre est une force de la nature, et cette année représente certains risques et incertitudes", a affirmé le PM singapourien dans un message diffusé à l'occasion du Nouvel An du calendrier lunaire.

L'année du buffle qui se termine le 13 février, avait commencé avec une note de défi car Singapour faisait face à la pire crise économique depuis son indépendance, a-t-il indiqué. Au cours du premier trimestre 2009, le produit intérieur brut (PIB) de Singapour a baissé de 10%, mais l'économie singapourienne a réussi à se redresser, enregistrant une baisse du PIB de 2,1% durant toute l'année, selon lui.

Bien que l'économie singapourienne se soit largement stabilisée, il y aura encore des surprises et des mauvaises nouvelles. Par exemple, la chute des valeurs immobilières à Dubai, la détresse financière en Grèce, et la tension financière en Espagne et au Portugal, qui troublent la zone euro, sèment également des soucis sur les marchés financiers internationaux, a souligné le dirigeant singapourien.

Il a invité ses compatriotes à faire face aux éventuelles difficultés avec détermination et fermeté.

L'année du tigre symbolise aussi le courage et la puissance. Les Singapouriens doivent s'inspirer de l'esprit du tigre, et rester prêts à faire face aux défis et aux incertitudes, a-t-il ajouté.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Mise en service du BRT (Bus Rapid Transit) expérimental à Guangzhou
Le tirage du Quotidien du Peuple atteint plus de 2,4 millions d'exemplaires
Obama envoie un message erroné
C'est une erreur que de traiter la Chine en ennemi
Les règles de la charité en Chine passées au crible après la donation de Zhang Ziyi
La « puissance » et l' « intransigeance » de la Chine
Notre société a besoin de sens commun et de rationalité