100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 10.02.2010 13h23
Lutte contre les violences sexuelles: une " mission irrésistible" pour Margot Wallstrom

La nouvelle Représentante spéciale du secrétaire général chargée de la lutte contre les violences sexuelles dans les conflits armés, Margot Wallstrom, s'est engagée mardi à se battre de manière plus cohérente et plus efficace contre le fléau, qualifiant sa tâche de " mission irrésistible".

" La violence sexuelle contre les femmes n'est pas culturelle, elle est criminelle ", a-t-elle dit lors d'une conférence de presse à New York " Ce n'est pas une question proprement féminine, c'est une question de droits de l'homme" , a-t-elle dit.

Introduisant la nouvelle représentante spéciale, une politicienne suédoise qui défend depuis longtemps les droits des femmes, la vice- secrétaire générale des Nations Unies, Asha-Rose Migiro, a estimé que cette nomination était une étape majeure dans la protection des civils, dans les situations de conflit comme de post-conflit.

"Faire cesser les violences sexuelles dans les situations de conflit reste une priorité pour le secrétaire général qui a appelé à des actions plus fortes de la communauté internationale pour prévenir la violence, protéger les individus, punir les coupables et soutenir les victimes", a-t-elle ajouté.

Le secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, Alain Le Roy, a souligné que " dans la plupart des missions, nous sommes confrontés à cette très grave question des violences sexuelles ". En République démocratique du Congo (RDC), par exemple, les Nations Unies combattent ce fléau en intensifiant leur présence sur le terrain, en escortant les femmes dans les marchés ou pour aller chercher du bois et de l'eau, en développant des systèmes d'alerte et en travaillant avec les maires locaux.

"Toutefois, ce n'est pas assez ", a-t-il reconnu, mais dans des provinces comme les Kivus, où vivent 10 millions de personnes, "nous ne pouvons pas être derrière chaque arbre". Margot Wallstrom a indiqué que la RDC était l'un des premiers pays qu'elle visiterait et souligné que son principal défi serait d'être à la hauteur des attentes placées en elle, pour un mandat particulièrement large de seulement deux ans. Elle s'est dite honorée, abordant cette nouvelle fonction avec humilité et enthousiasme.

"C'est une tache difficile et le mandat est court, mais c'est une mission irrésistible pour moi en ce moment ", a-t-elle confié.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : des brouillards attendus dimanche dans le nord et le centre du pays
Plus de « bol de fer » pour les fonctionnaires de Shenzhen
La « puissance » et l' « intransigeance » de la Chine
Notre société a besoin de sens commun et de rationalité
La portée du « modèle chinois » trop large
Pourquoi est-on toujours pousser par ses « besoins matériels » ?
En dépit de sa puissance économique montante, la Chine reste lucide