100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 04.02.2010 08h58
Le président iranien salue les réalisations scientifiques de son pays

Le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, souhaite organiser des célébrations nationales pour les réalisations « miraculeuses » des scientifiques iraniens qui ont lancé le nouveau transporteur de satellite "Kavosh 3" (Explore 3) du pays dans l'espace avec à son bord des organismes vivants.

« Les projets que nous avons inaugurés (aujourd'hui) sont pour la plupart à la pointe de la technologie moderne, et chacun d'eux mérite une fête nationale », a expliqué M. Ahmadinejad cité par la chaîne de télévision locale Press TV.

Le président a également envoyé le message que Téhéran est prêt pour la coopération technologique avec le monde, selon Press TV.

Il a déclaré que les ennemis ne peuvent stopper les progrès de l'Iran, soulignant que les avancées scientifiques « sans précédent » que son pays a enregistrées ne « sont que le début » d'une nouvelle ère de développement pour la République islamique.

Il a ajouté que Téhéran aspire à des progrès scientifiques et non à une confrontation militaire.

A la même occasion, le président iranien a annoncé les projets de Téhéran d'envoyer des scientifiques et des astronautes dans l' espace à l'avenir.

Mercredi, l'Iran a révélé trois nouveaux satellites, notamment Tolou, Mesbah 2 et Navid, qui ont été conçus et fabriqués par les Iraniens, selon Press TV.

Source: xinhua

Commentaire
Bravo et mille fois bravoPlus on essaie de cacher le pogres iranien, et plus il devient ev...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Sauvetage inespéré et miraculeux dans une houillère en Chine
Ils ont survécu 8 jours grâce à des écorces d'arbre et de l'eau froide
Trois questions au sujet de l'immobilier en Chine : la réforme immobilière doit-elle être réajustée massivement ?
Le report par les Etats-Unis du rapport sur les taux de change : un chantage ou bien une concession ?
L'Europe fait face à de multiples difficultés pour sortir de la crise
Google a–t-il vraiment quitté la Chine ?
Visite aux Etats-Unis de Nicolas Sarkozy : une occasion pour démontrer des relations de « proches alliés »