Ils rentrent chez eux main dans la main
100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 04.02.2010 07h57
La Russie sera ravie si l'Iran accepte l'accord de l'AIEA (Lavrov)

La Russie accueillera avec joie la décision iranienne d'accepter l'accord d'enrichissement d' uranium initié par l'Agence internationale de l'énergie atomique ( AIEA), a déclaré mercredi le ministre des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.

« Si l'Iran souhaite reprendre l'accord sur lequel nous nous étions mis d'accord plus tôt, nous ne pourrons que l'accueillir avec joie », a expliqué M. Lavrov.

Le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, a déclaré mardi dans une interview télévisée que l'Iran n'avait « aucun problème » avec le projet onusien sur l'enrichissement de l'uranium iranien à l'étranger.

« Nous signerons un contrat et nous vous donnerons de l'uranium de 3,5 % pour l'enrichir à 20 % en quatre ou cinq mois avant de nous le renvoyer », a déclaré le président cité par les agences de presse.

M. Lavrov a expliqué que l'information devait encore être vérifiée.

D'après le projet d'accord, la plupart de l'uranium faiblement enrichi iranien serait expédié vers la Russie et la France, où il sera transformé en combusticle. L'uranium plus fortement enrichi serait pas la suite renvoyé en Iran.

L'Iran n'a pour l'instant pas répondu officiellement à l'accord. Au lieu de cela, il a demandé un échange simultané entre l'uranium faiblement et plus fortement enrichi dans le pays.

Les Etats-Unis et ses alliés occidentaux accusent l'Iran de développer secrètement des armes nucléaires sous couvert d'un programme civil. L'Iran nie cette accusation et a souligné que son programme nucléaire n'a que des fins pacifiques.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Beijing double ses frais de parking pour réduire les embouteillages au centre-ville
Chine : des représentants du PCC rencontrent les envoyés du dalaï lama
En dépit de sa puissance économique montante, la Chine reste lucide
Quand la construction d'une résidence a des relents d'histoire ancienne...
Les exportations chinoises profitent au monde entier
Tennis : une défaite au goût de victoire
Qui sont les gagnants dans le jugement de l' « affaire Clearstream »