Ils rentrent chez eux main dans la main
100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 03.02.2010 13h24
Les sanctions contre l'Iran abordées sur le prochain calendrier de l'ONU

Aucun membre du Conseil de sécurité de l'ONU n'a affiché son intention de présenter un projet de résolution sur de nouvelles sanctions contre l'Iran en février, mais le dossier reste toujours sur l'ordre du jour du conseil, a déclaré mardi l'ambassadeur de France à l'ONU, Gérard Araud.

"Jusqu'à présent, aucun membre (du conseil) n'a signalé son intention de le faire, mais bien sûr, il peut le faire à tout moment durant le mois de février", a fait savoir M. Araud, dont le pays assume la présidence tournante du Conseil de sécurité pour le mois courant.

La France, qui préconise un durcissement des sanctions sur le secteur énergétique de l'Iran, a annoté le dossier de la nonprolifération sur le calendrier du conseil, une mesure procédurale permettant au conseil d'aborder la question iranienne, a révélé ce diplomate.

Malgré l'absence d'un texte, les cinq membres permanents du conseil (Chine, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne et Russie), ainsi que l'Allemagne, n'ont toujours pas arrêté leurs discussions sur une variété d'options de sanctions, qui visent notamment la Garde révolutionnaire iranienne, le secteur énergétique et le secteur financier.

"Les Iraniens ne respectent pas les cinq résolutions du Conseil de sécurité, à savoir les résolutions 1696, 1737, 1747, 1803 et 1805", a déploré M. Araud.

Le secteur énergétique iranien est dans le collimateur des pays occidentaux, qui accusent Téhéran de s'en servir pour développer des armes nucléaires, accusation rejetée par l'Iran.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Sélection du Renminribao du 2 février
Open d'Australie : victoire de Roger Federer en simple
En dépit de sa puissance économique montante, la Chine reste lucide
Quand la construction d'une résidence a des relents d'histoire ancienne...
Les exportations chinoises profitent au monde entier
Tennis : une défaite au goût de victoire
Qui sont les gagnants dans le jugement de l' « affaire Clearstream »