Ils rentrent chez eux main dans la main
100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 03.02.2010 08h15
La position de puissance mondiale des USA risque d'être affaiblie par leurs énormes déficits budgétaires (journal)

Les énormes déficits budgétaires pourraient avoir une incidence sur certaines politiques américaines, voire affaiblir la position de puissance mondiale des Etats-Unis, a indiqué le quotidien New York Times dans son édition de mardi.

Le président Barack Obama a dévoilé lundi un projet de budget fédéral de 3.830 milliards de dollars, qui vise à faire gonfler le trésor fédéral. "Notre situation fiscale demeure inacceptable", a affirmé le président.

Le déficit fédéral de la prochaine année fiscale devrait représenter environ 11% du produit national brut (PNB) du pays, selon le projet de budget, qui prévoit également un niveau déficitaire supérieur à 5% du produit intérieur brut (PIB) du pays en 2019 et 2020.

Ces deux prévisions pourraient "changer les politiques américaines et la puissance américaine", observe le New York Times dans une analyse.

Attirant l'attention sur les prévisions à long terme, le journal rappelle que le déficit imposant prévu pour la prochaine année fiscale n'est pas sans précédent.

"Lors de la Guerre civile, de la Première Guerre mondiale et de la Seconde Guerre mondiale, les Etats-Unis avaient accusé des déficits en forte progression, mais en général dans l'espoir qu'ils reviennent à la baisse une fois la paix rétablie et les dépenses de guerre réduites", précise l'article.

C'est le deuxième chiffre (prévision du déficit budgétaire pour 2019 et 2020) qui retient véritablement l'attention, estime le journal.

"Selon les prévisions optimistes du président Obama, les déficits américains ne reviendront pas à ce que l'on s'accorde à accepter comme des niveaux soutenables dans les dix ans à venir. En fait, en 2019 et 2020 -- années où M. Obama aura quitté la scène politique, même si deux mandats lui sont confiés --, ils (déficits) commencent à remonter considérablement pour atteindre plus de 5% du produit intérieur brut", selon l'analyse.

"Son budget donne l'image d'une nation qui, à l'instar de nombreux propriétaires immobiliers américains, n'arrive pas à sortir la tête de l'eau", conclut l'analyse.

Ces prévisions indiquent que les Etats-Unis pourraient vivre le malheur qu'a connu le Japon, dont la dette s'est accrue plus rapidement que les revenus, entraînant le déclin de son influence dans le monde, observe le New York Times.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Sélection du Renminribao du 2 février
Open d'Australie : victoire de Roger Federer en simple
Quand la construction d'une résidence a des relents d'histoire ancienne...
Les exportations chinoises profitent au monde entier
Tennis : une défaite au goût de victoire
Qui sont les gagnants dans le jugement de l' « affaire Clearstream »
Beijing, une ville globale