100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 21.01.2010 07h54
Séisme en Haïti : les efforts des sauveteurs chinois ne se limitent pas aux Chinois (INTERVIEW)

Huang Jianfa, chef de l'équipe de sauvetage internationale chinoise, a indiqué mardi que les efforts de son équipe en Haïti, théâtre d'un violent séisme, ont dépassé le cadre des intérêts nationaux.

M. Huang s'est exprimé ainsi alors que se propagent des allégations selon lesquelles les efforts de son équipe en Haïti s'adressaient seulement aux Chinois.

"Les efforts de sauvetage de l'équipe chinoise ne connaissent pas de bornes nationales", a déclaré M. Huang dans une interview accordée à l'agence Xinhua, affirmant que durant la semaine écoulée, son équipe avait retrouvé 15 dépouilles, dont sept victimes étrangères.

"Le principe de notre mission consiste à mobiliser les ressources limitées dans le meilleur délai possible pour effectuer les opérations de sauvetage dans les zones de première urgence", a poursuivi ce responsable.

Mardi, le ministère chinois des Affaires étrangères a rejeté les accusations de partialité portées à l'encontre des sauveteurs chinois en Haïti.

"Les allégations selon lesquelles l'équipe de sauvetage chinoise n'a cherché qu'a sauver les Chinois en Haïti sont fausses et découlent d'une arrière-pensée", a déclaré le porte-parole du ministère Ma Zhaoxu lors d'un point de presse à Beijing.

L'équipe de sauvetage chinoise a entamé ses opérations en Haïti le 14 janvier, seulement 36 heures après le séisme, au siège de la Mission de stabilisation des Nations unies (MINUSTAH) à Port-au-Prince, capitale haïtienne.

"Nous avons choisi de débuter les opérations au siège de la MINUSTAH compte tenu de son statut spécial", a expliqué M. Huang.

Le chef de la Minustah, Hedi Annabi, et le vice-représentant spécial du secrétaire général de l'ONU en Haïti, Luiz Da Costa, ont été ensevelis dans les décombres du bâtiment. "Nous avons été informés du lieu exact où ils se trouvaient", a fait savoir M. Huang.

Samedi, les corps desdits fonctionnaires ont été récupérés par les sauveteurs chinois.

Au lendemain, le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, s'est rendu dans la localité, où il a hautement apprécié la performance de l'équipe chinoise en répétant trois fois "merci" au chef adjoint de la mission chinoise Xu Zhizhong.

Outre les deux hauts responsables de l'ONU, l'équipe chinoise a retrouvé les corps des huit casques bleus chinois, ainsi que les dépouilles de cinq autres employés onusiens.

Parallèlement, les secouristes chinois ont également lancé des opérations dans les régions les plus touchées en Haïti, dans l'espoir de trouver un signe de survie.

M. Huang a affirmé que son équipe continuerait à s'engager sur la ligne de front dans les prochains jours pour aider davantage de sinistrés.

"C'est le devoir qui incombe à la Chine en tant que grand pays responsable envers le peuple du monde", a-t-il souligné.

Séisme en Haïti

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine appelle à renforcer le dialogue sur le dossier nucléaire iranien
La Chine défend ses droits légitimes en mer de Chine orientale
Les menaces de retrait de Google, une simple tactique commerciale
Les Chinois sont-ils des « fanatiques de travail » ?
Moins de taxes et une croissance plus forte
La Chine apporte encore plus d'opportunités au monde
La Taxe carbone critiquée en tant qu' « impérialisme écologique »