100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 30.12.2009 08h07
Attentat/Delta Airlines : Abdulmutallab étudiait dans une université australienne à Dubaï

Umar Farouk Abdulmutallab, le Nigérian qui a tenté de faire sauter dans la journée de Noël un vol de la Delta Airlines, a fait ses études durant la première moitié de l'année courante dans une université australienne installée sur le campus de Dubaï.

Le suspect terroriste était à l'Université australienne de Wollongong en maîtrise de Commerce international, a confirmé mardi Gerard Suttan, vice-chancelier de la branche.

Le suspect a suivi des cours pendant sept mois de janvier dernier à la mi-2009.

Ce jeune homme de 23 ans, bravant l'avis de sa famille lui demandant de continuer à rester à l'université, s'est rendu au Yémen pour apprendre la langue arabe et la charia, a rapporté le Wall Street Journal.

"Il a commencé ses cours en janvier 2009, mais il a disparu de la résidence en milieu d'année et a été exclu pour le second semestre, vers août, septembre ou octobre, en raison du non-paiement des frais de scolarité", a expliqué M. Sutton sur la radio ABC.

"C'était un étudiant normal, un étudiant qui réussissait ses examens. Nous n'avons aucun élément sur ses activités en dehors de l'université", a-t-il ajouté.

Le FBI et les autorités du Royaume-uni, de l'Europe, du Yémen et du Nigeria s'efforcent de retracer les activités de l'ancien étudiant cette année, afin de déterminer les causes de sa tentative d'attentat.

Grâce à un fonctionnement défectueux du détonateur de la bombe du terroriste, les 278 passagers et 11 membres d'équipage à bord de l'avion américain assurant la liaison Amsterdam-Detroit ont été sauvés.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Quelle contribution le chemin de fer à grande vitesse peut-il apporter au développement de la Chine ?
Wen Jiabao: la confiance, la responsabilité et la coopération primordiales dans la lutte contre la crise financière
« C'est maintenant ou jamais » : le marché immobilier en pleine effervescence
Volte-face difficile de la Chine au Sommet de Copenhague
La bulle immobilière est-elle prête à éclater en Chine ?
Relations sino-françaises 2009 : après la pluie, le beau temps
Pourquoi la Chine ne peut-elle pas produire des best-sellers connus dans le monde ?