100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 14.12.2009 10h13
Israël approuve un traitement de faveur pour les colonies en Cisjordanie

Le cabinet israélien a approuvé dimanche une liste de zones prioritaires de la nation éligibles à des fonds supplémentaires, dont certaines colonies juives en Cisjordanie.

Près de deux millions d'Israéliens sur les sept millions que compte le pays seront couverts par le plan présenté par le Premier ministre Benjamin Netanyahu, a rapporté le service d'information Ynet, ajoutant que 40 % des bénéficiaires sont les non-Juifs.

"Il (le plan) comprend des avantages dans les domaines de l'éducation, de l'emploi et de l'infrastructure ...La question de la défense y est aussi abordée", a indiqué Netanyahu lors du conseil de cabinet de dimanche, cité par Ynet.

Parmi les zones prioritaires désignées par le plan adopté par une grande majorité malgré les oppositions du ministre de la Défense Ehud Barak ainsi que d'autres ministres du Parti travailliste, figurent de nombreuses colonies juives en Cisjordanie avec une population totale d'environ 110.000, selon le quotidien local Ha'aretz.

En citant la récente vandalisation d'une mosquée en Cisjordanie probablement par des colons radicaux, Barak a prévenu qu'une partie de ces fonds alloués aux colonies pourraient se retrouver entre les mains de ces extrémistes de droite.

"Je ne pense pas que nous avons besoin de leur attribuer une récompense sous la forme de leur inclusion dans la carte prioritaire nationale", a estimé M. Barak.

Le plan a largement été considéré comme une tentative de l'administration Netanyahu d'apaiser les colons et les politiciens de droite, qui dénoncent et combattent le moratoire de dix mois sur la construction de nouvelles colonies en Cisjordanie annoncé par Netanyahu le mois dernier.

Israël qualifie de rare compromis le gel de la construction par l'Etat hébreu et a exhorté les Palestiniens à reprendre les discussions de paix suspendues.

Toutefois la partie palestinienne accuse Israël de ne pas être sincère, puisque l'interdiction exclue quelque 3.000 unités de logement déjà approuvées et les activités de construction à Jérusalem-Est.

Les Palestiniens ont insisté sur le fait qu'ils ne retourneront pas sur la table de négociations tant qu'Israël n'interrompt pas totalement la construction des colonies en Cisjordanie et à Jerusalem-Est.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La visite de Hu Jintao au Kazakhstan et au Turkménistan va renforcer les relations bilatérales
"Voyager, écrire et lire": Jean-Marie Gustave Le Clézio à l'Académie des Sciences sociales de Chine
Pourquoi la Chine ne peut-elle pas produire des best-sellers connus dans le monde ?
Les automobiles chinoises luttent pour entrer sur le marché de l'Union européenne
Les « 10 commandements » pour les fonctionnaires devraient être pris au sérieux
Poursuite de la grève dans des musées nationaux de France
Chine : il est indispensable que le travail soit vraiment rémunéré