100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 04.12.2009 09h03
Israël souhaite davantage de ventes de matériel militaire vers l'Europe

Israël cherche à augmenter ses ventes de matériel militaire en Europe du fait que les membres de l'OTAN impliqués en Afghanistan montrent un intérêt de plus en plus important pour ses technologies, a rapporté jeudi le quotidien The Jerusalem Post.

Il y aura un intérêt croissant parmi les membres de l'OTAN pour les technologies israéliennes sur les engins explosifs improvisés, grâce à la direction d'Israël dans la protection massive comme l'armure et dans la protection active comme les systèmes capables de bloquer les signaux de détonation des engins explosifs improvisés, a indiqué un responsable de la défense israélienne sous couvert d'anonymat.

"L'expansion de la guerre en Afghanistan ouvre une porte pour nous", a-t-il affirmé cité par le journal.

Dans le même temps, le plan de l'OTAN et des Etats-Unis de déployer un bouclier antimissile trans-continental en Europe représente également une opportunité pour l'Etat hébreu de commercialiser ses plates-formes militaires, ajoute le journal.

Le secrétaire américain à la défense Robert Gates a récemment déclaré que le système antimissile Arrow (Flèche) ferait partie du bouclier antimissile, car le système Arrow 3 comporte des capacités avancées et coûte relativement moins cher.

Lors d'une réunion tenue il y a plusieurs semaines, de hauts responsables de défense israéliens ont discuté de la nécessité de créer des partenariats avec les compagnies européennes, qui seront utilisés comme des plates-formes pour vendre du matériel militaire israélien, selon le journal.

Ces derniers mois, plusieurs hauts responsables de l'OTAN se sont rendus en Israël pour des discussions centrées, selon les médias, sur la façon dont Israël pourrait aider les troupes de l'OTAN en Afghanistan.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Deux touristes chinois tués dans la collision de deux bateaux en Thaïlande
La Chine souhaite que la conférence de Copenhague obtienne des résultats "justes et faisables"
Chine : il est indispensable que le travail soit vraiment rémunéré
Croissance à contre-courant des investissements chinois à l'étranger
La crise financière de Dubaï produit des effets limités sur la Chine
La crise de la dette de Dubaï : qui court le plus grand risque ?
Les taxes commerciales imposées du fait des surcapacités de production chinoises ne sont qu'une « excuse »