100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 02.12.2009 08h54
France : L'interdiction des minarets en Suisse fait débat en France (Synthèse)

Consultés par référendum, les Suisses ont approuvé à une large majorité (57,5%) l' interdiction des minarets surplombant les mosquées. Les résultats ont suscité de nombreuses réactions dans la presse française.

La plupart des journaux nationaux et régionaux français ont mis cet évènement à la « Une » et l'ont accompagné de commentaires.

Le quotidien Le Figaro a ainsi relevé que « le débat sur l' Islam rebondit en France », précisant « qu'une grande partie de l' UMP (Union pour un Mouvement Populaire, droite majoritaire) et toute la gauche critiquent le vote des Suisses. Seul le Front National s'en réjouit. »

Pour sa part, France-Soir a qualifié l'évènement « d'onde de choc », et affirmé que « la polémique des minarets atteint la France. »

La « Querelle de minarets », est « Absurde », a estimé de son côté Laurent Joffrin, directeur de la rédaction de Libération, dans son édito.

Le Parisien Aujourd'hui en France s'est penché quant à lui sur la réaction des musulmans de France. Ceux-ci sont « choqués », a-t- il affirmé, car « il redoutent une stigmatisation de leur religion, mais ils restent confiants sur la tolérance des Français ».

Le quotidien l'Humanité a été pour sa part très critique à l' égard de l'attitude de la majorité présidentielle. «La Suisse compte en tout et pour tout 4 minarets ! Combien la France en compte-t-elle ? La droite ne rate jamais une occasion de dresser une catégorie de Français contre une autre », s'est-il offusqué.

D'autres journaux, notamment de la presse régionale, ont avancé des explications du vote Suisse.

Ainsi, pour la République des Pyrénées, « C'est une certaine perception de l'Islam qui est en cause. ». Tandis que la Presse de la Manche a vu dans ce vote « l'exploitation par le populisme des cruautés et des tensions qu'une partie de l'Humanité éprouve à l' égard des agressions islamistes ou iraniennes ».

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Hu Jintao s'engage à mobiliser toute la société pour lutter contre le sida
Le « tourisme rouge » en plein essor en Chine
La crise financière de Dubaï produit des effets limités sur la Chine
La crise de la dette de Dubaï : qui court le plus grand risque ?
Les taxes commerciales imposées du fait des surcapacités de production chinoises ne sont qu'une « excuse »
La Chine vue dans le film américain « 2012 »
La Chine apporte des changements en Afrique