100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 02.12.2009 08h45
Israël accepte de libérer 400 prisonniers palestiniens en échange du soldat Shalit (Hamas)

Un officiel du Hamas a déclaré mardi qu'Israël a accepté de libérer 400 prisonniers palestiniens en premier lieu en échange de la libération du soldat israélien Gilad Shalit à Gaza.

Le Hamas et Israël négocient indirectement par le biais de l' Allemagne et de l'Egypte pour finaliser l'accord sur l'échange de 1.000 prisonniers contre le caporal Shalit qui est détenu à Gaza depuis juin 2006.

Le Hamas a demandé la libération de 1.000 prisonniers palestiniens en deux phases : 450 prisonniers purgeant de longues peines en première phase en échange de la remise de M. Shalit à la partie égyptienne, et les 550 autres en second phase à l'arrivée de M. Shalit en Israël.

L'officiel du Hamas, qui s'exprime sous couvert d'anonymat, a révélé qu'Israël continue de rejeter la libération de trois prisonnières, déclarant que ces trois femmes ont participé à la planification d'attentats mortels qui ont tué des dizaines d' Israéliens.

L'officiel a confié au quotidien saoudien al-Haya basé à Londres que parmi les 50 noms qu'Israël continue de refuser d' inclure sur la liste, il y a Marwan al-Barghouti, leader du Fatah, Ahmed Sadat, leader du Front populaire de libération de la Palestine (FPLP) et cinq activistes et leaders politiques du Hamas.

D'après l'officiel, les deux parties négocient la libération des prisonniers arabes, et une percée a été observée dans les négociations sur la libération des prisonniers de Jérusalem Est.

Il a ajouté qu'Israël a accepté d'inclure 17 prisonniers, habitants de Jérusalem Est, sur la liste, et expulser dix d'entre eux du pays.

Il a précisé que les deux parties ne sont toujours pas d'accord sur le nombre de prisonniers expulsés. L'Etat hébreu a ajouté qu' il souhaite expulser 130 prisonniers sur les 450 qu'il veut libérer au cours de la première phase après la libération de M. Shalit.

"Le Hamas s'oppose à l'expulsion d'un aussi grand nombre de prisonniers", a précisé l'officiel, ajoutant que "le Hamas tente de réduire le nombre par des négociations indirectes".

L'officiel a ajouté que les négociations se poursuivent intensivement, et que le médiateur allemand est présent dans la région pour finaliser l'accord entre les deux parties.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Hu Jintao s'engage à mobiliser toute la société pour lutter contre le sida
Le « tourisme rouge » en plein essor en Chine
La crise financière de Dubaï produit des effets limités sur la Chine
La crise de la dette de Dubaï : qui court le plus grand risque ?
Les taxes commerciales imposées du fait des surcapacités de production chinoises ne sont qu'une « excuse »
La Chine vue dans le film américain « 2012 »
La Chine apporte des changements en Afrique