100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 27.11.2009 14h47
Libération de Polanski contre une caution de 4,5 millions de francs: Nicolas Sarkozy " a été très efficace "

Le réalisateur Roman Polanski pourrait sortir de prison après avoir payé une caution de 4,5 millions de francs suisses, selon des médias de Genève. Pour l'obtention de ce résultat, Mathilde Seigner, belle-soeur de Roman Polanski a affirmé que le Président Sarkozy "a été très efficace". Le Tribunal pénal fédéral (TPF) lui a aussi ordonné de résider sous surveillance dans son chalet de Gstaad.

Selon des sources, Roman Polanski a du hypothéquer son appartement parisien afin de payer une caution de 4,5 millions de francs suisses (environ 3 millions d'euros). Lors de sa libération, il devrait remettre son passeport et porter un bracelet électronique de surveillance.

Bien que le TPF ait accepté mercredi la remise en liberté sous caution de Roman Polanski, il est toujours incarcéré dans une prison de Zurich en attente de la décision finale du Ministère de la justice qui n'a pas encore annoncé s'il interjetterait appel. Par ailleurs, la question de l'extradition de Roman Polanski aux Etats-Unis est encore pendante.

Mathilde Seigner, célèbre actrice française qui a reçu trois fois la nomination de l'Académie des César en tant que meilleure actrice dans un second rôle et belle-soeur de Roman Polanski, a relevé au Parisien que le président Nicolas Sarkozy "a été très efficace" pour la libération.

S'il n'y a pas d'appel à la libération sous caution, Roman Polanski pourra résider sous surveillance dans son chalet de Gstaad dont la valeur est estimée à 1,6 million de dollars.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le dirigeant de la RPDC reçoit le ministre chinois de la Défense
La Chine nie avoir mis des terres cultivables sur le marché pour faire baisser le prix des logements
La Chine apporte des changements en Afrique
Le traitement des ordures et des déchets afin de préserver le bel aspect de la ville
Il faut tirer les leçons de la catastrophe minière
Débats houleux autour du sujet concernant la castration chimique obligatoire
Paris discute de projets de nouveau métro