100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 18.11.2009 15h10
La Chine est un exemple dans la lutte mondiale contre la faim (FAO)

La Chine est un exemple en matière de lutte contre la faim en nourrissant avec succès ses 1,3 milliard d'habitants et en octroyant des aides aux pays pauvres, a indiqué mardi un haut responsable de l'ONU.

"En tant que pays le plus peuplé du monde, la Chine utilise avec succès 9% des terres arables mondiales et 6,5% des ressources en eau douce pour nourrir 1,3 milliard de personnes, soit 20% de la population mondiale", a indiqué He Changchui, sous-directeur général de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), lors d'un entretien accordé à l'agence de presse Xinhua.

En comparaison avec le reste du monde, la région Asie-Pacifique est moins bien lotie en matière de sécurité alimentaire en raison de la grande population et des ressources limitées, a indiqué M. He, également représentant régional de la FAO pour l'Asie et le Pacifique.

"Mais la Chine est une exception dans la région. Depuis des années, la situation de la securité alimentaire dans le pays est favorable parce que le gouvernement chinois a attaché une grande importance au développement agricole et a beaucoup investi dans le secteur de l'agriculture", a-t-il fait savoir en marge d'un sommet mondial sur la sécurité alimentaire visant à trouver une solution à la faim dans le monde, qui se tient du 16 au 18 novembre à Rome, au siège de la FAO.

Selon la FAO, environ 1,02 milliard de personnes à travers le monde ont souffert de la faim et de la malnutrition cette année et un enfant meurt de malnutrition toutes les six secondes.

D'après lui, l'expérience de la Chine est devenue le centre d'intérêt de ce sommet étant donné la situation actuelle qui, selon les études de la FAO, fait état d'investissements agricoles insuffisants, notamment dans les pays en développement.

Il faut que les pays développés s'inspirent de l'expérience chinoise en ce qui concerne l'éradication de la faim, a indiqué mardi Kanayo Nwanze, président du Fonds international de développement agricole (FIDA).

En plus d'assurer son propre succès, la Chine propose de l'aide à d'autres pays en développement.

Au début de ce mois, le Premier ministre chinois Wen Jiabao a annoncé que la Chine envoyait 50 groupes d'experts agricoles pour aider l'Afrique à former 2.000 spécialistes dans le domaine de l'agriculture et pour renforcer la capacité des pays africains de réaliser la sécurité alimentaire.

"Ce genre de coopération s'est montré efficace et a été chaleureusement salué par les pays africains lors du sommet. Certains dirigeants africains ont indiqué que la coopération Sud-Sud est un moyen d'éradiquer la pauvreté et la faim dans le monde", a-t-il conclu.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Hausse des IDE en Chine en octobre
Le président chinois appelle à la réforme de l'APEC pour renforcer l'efficacité de la coopération
Les matchs de barrage de la Coupe du monde de football sont devenus des luttes politiques
Il sera possible que la Chine remplace l'Europe pour devenir le plus important partenaire de coopération de l'Afrique
Un heureux présage pour le développement des relations sino-américaines
Présence de la Chine en Afrique : inquiétude pour l'Occident et espérance pour les pays africains
France : réchauffement timide de l'industrie, mais beaucoup de soucis encore