100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 11.11.2009 13h53
Le Pérou propose la réduction des armes en Amérique du Sud

Le ministre péruvien du Transport et de la Communication, Enrique Cornejo, a transmis mardi la proposition de son pays pour un traité régional visant à réduire les armements parmi les membres de l'Union des nations sud-américaines (UNASUR).

La proposition, présentée par le président péruvien Alan Garcia, et transmise au président du Sénat brésilien, Jose Sarney, appelle à une réduction de 3% des dépenses d'armement dans la région d'ici les cinq prochaines années, permettant ainsi de donner plus de ressources aux programmes sociaux.

Le gouvernement péruvien a exprimé ses inquiétudes sur la course aux armements marquée par l'achat d'armes par les membres de l'UNASUR.

"Les ennemis que nous devons attaquer sont la pauvreté, le trafic de drogue, le crime organisé et le terrorisme", a indiqué M. Cornejo, qui a fait savoir que le montant des dépenses militaires dans la région était de 34.000 millions de dollars américains l'année dernière.

Le ministre espère que le traité aidera à empêcher la détérioration de la situation, en référence aux récentes tensions entre le Venezuela et la Colombie.

En recevant le document, M. Sarney a souligné "la tradition de la fraternité " entre les peuples sud-américains et s'est engagé à soutenir l'initiative.

L'initiative, présentée à tous les pays sud-américains, a été avancée un an après la création d'un Conseil de défense sud-américain, qui pousse en avant l'idée de l'intégration de l'industrie militaire à travers la région.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine augmente les prix de l'essence et du diesel
Beijing : Prévenir la grippe via la médecine traditionnelle chinoise avec un yuan
Le voyage du président Obama en Chine fait souffler un vent nouveau
La 'culture chinoise' aux yeux d'un étranger
La vente par la France de 36 Rafale au Brésil connaît des difficultés
La Chine doit-elle vendre ses matières premières à bas prix ?
Faire exploser la bulle immobilière chinoise