100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 10.11.2009 15h52
Rencontre Obama-Netanyahu à propos du processus de paix au Moyen-Orient

Le président américain, Barack Obama, a rencontré lundi soir le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, à la Maison Blanche pour essayer de relancer les négociations de paix entre Israël et les Palestiniens.

Les deux dirigeants ont discuté de la coopération en matière de sécurité à propos d'une série de questions et ils ont également abordé la question nucléaire iranienne et le processus de paix au Moyen-Orient, a annoncé la Maison Blanche dans un communiqué, ajoutant que M. Obama a réaffirmé son solide engagement à la sécurité de l'Etat hébreu.

Aucun détail n'est disponible sur la réunion Obama-Netanyahu qui est intervenue après que Washington eut exhorté le gouvernement israélien et l'Autorité nationale palestinienne (ANP) à relancer les négociations de paix dans l'impasse depuis longtemps.

Le président de l'ANP, Mahmoud Abbas, a menacé de démissionner, en raison du refus de l'administration Netanyahu de geler globalement l'expansion des colonies juives en Cisjordanie.

Quelque 450.000 Israéliens vivent dans plus de 100 colonies en Cisjordanie, dont Jérusalem-Est.

M. Abbas a critiqué le projet israélien d'approuver la construction de colonies supplémentaires comme "inacceptable", réitérant qu'il ne rencontrera M. Netanyahu qu'après l'arrêt total de la construction de colonies.

Accusant l'ANP d'avoir créé des prétextes pour la reprise des négociations, le gouvernement israélien de M. Netanyahu a tenté de persuader Washington qu'Israël a restreint la colonisation et a l'intention de reprendre les négociations.

Peu avant la rencontre Obama-Netanyahu, le porte-parole de la Maison Blanche, Robert Gibbs, a de nouveau appelé Israël à mettre fin à la colonisation en Cisjordanie.

Lundi, en début de journée, s'adressant à l'Assemblée générale des fédérations des juifs en Amérique du Nord, M. Netanyahu a affirmé que son gouvernement exercera de grandes concessions pour une paix permanente avec les Palestiniens, toutefois, "il n'y aura pas de concession pour la sécurité d'Israël".

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Découverte au Shaanxi du 5ème panda géant brun du monde
Beijing : Prévenir la grippe via la médecine traditionnelle chinoise avec un yuan
La 'culture chinoise' aux yeux d'un étranger
La vente par la France de 36 Rafale au Brésil connaît des difficultés
La Chine doit-elle vendre ses matières premières à bas prix ?
Faire exploser la bulle immobilière chinoise
Un parc Disneyland à Shanghai : qui va payer pour la flambée des prix fonciers ?