100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 10.11.2009 12h59
L'Elysée nie avoir demandé un traitement de faveur pour le fils de Nicolas Sarkozy

L'Elysée a nié le 8 novembre avoir demandé un traitement de faveur à la Société civile des producteurs phonographiques (SCPP) pour Pierre Sarkozy, le premier fils du président français Nicolas Sarkozy Cela pour répondre aux affirmations de la SCPP qui soutient que l'Elysée lui a demandé des explications sur le refus opposé à une demande faite par Pierre Sarkozy.

Une société dont Pierre Sarkozy est actionnaire avait déposé une demande à la SCPP mais celle-ci avait été refusée. Le conseiller en culture et en communication de Nicolas Sarkozy, Eric Garandeau s'en est informé. Le président de la SCPP Marc Guez a précisé dans une déclaration que le nom de Pierre Sarkozy n'a pas été prononcé. Il a même ajouté qu'Eric Garandeau "a précisé explicitement qu'il n'était pas question de demander un traitement de faveur".

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Beijing : Prévenir la grippe via la médecine traditionnelle chinoise avec un yuan
Quatre lignes ferroviaires entreront en service au Xinjiang d'ici la fin de l'année
La vente par la France de 36 Rafale au Brésil connaît des difficultés
La Chine doit-elle vendre ses matières premières à bas prix ?
Faire exploser la bulle immobilière chinoise
Un parc Disneyland à Shanghai : qui va payer pour la flambée des prix fonciers ?
ChiNext sera t-il une réussite ou une catastrophe ?