100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 04.11.2009 07h56
Un vice-Premier ministre chinois rencontre le Premier ministre de Papouasie-Nouvelle-Guinée

Le vice-Premier ministre chinois Li Keqiang s'est entretenu mardi à Port Moresby avec le Premier ministre de Papouasie-Nouvelle-Guinée Micheal Thomas Somare des relations bilatérales et d'autres questions d'intérêt commun.

M. Li a dit à cette occasion que la Chine attache une grande importance aux relations avec les pays insulaires du Pacifique et prête à travailler avec la Papouasie-Nouvelle-Guinée pour mettre en oeuvre tous les accords importants conclus par les dirigeants des deux pays, promouvoir les échanges à différents niveaux et explorer le potentiel de coopération économique et commerciale.

M. Somare a dit de son côté que la Papouasie-Nouvelle-Guinée tient à ses relations de coopération avec la Chine, notant que les économies des deux pays sont complémentaires les unes aux autres et ont un énorme potentiel de coopération.

Les échanges commerciaux entre les deux pays ont totalisé 860 millions de dollars en 2008.

Il a indiqué que les prêts à taux préféntiels fournis par la Chine à des pays insulaires du Pacifique au cours des trois dernières années ont grandement contribué au développement économique et social de ces pays.

Le vice-Premier ministre chinois est arrivé mardi à Port Moresey pour une visite officielle en Papouasie-Nouvelle-Guinée, la dernière étape de sa tournée dans trois pays, qui l'avait conduit en Australie et en Nouvelle-Zélande.


[1] [2]

Source: xinhua

Articles pertinents
Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Onze moines tibétains diplômés "docteurs en boudhisme" en Chine
Plan de traitement de la grippe A (H1N1) pour les enfants par la médecine traditionnelle
L'économie joue le rôle d'avant-garde dans la reprise des échanges entre la Chine et la France
Les suicides successifs chez France Télécom donnent un avertissement à la Chine
Pourquoi la Chine qui fait constamment l'objet d'enquêtes antidumping continue-t-elle à faire de gros d'achats à l'étranger ?
Les trois grandes erreurs de l'Occident qui exige la 'réévaluation du RMB'
Un pas de plus vers l'égalité