100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 30.10.2009 09h42
L'économie américaine en croissance de 3,5 pourcent au troisième trimestre

L'économie américaine a progressé à un rythme de 3,5 pourcent au troisième trimestre, après trois trimestres de contraction consécutifs, selon « l' estimation avancée » publiée jeudi par le département du Commerce.

Cette expansion surpasse la croissance de 3,3 pourcent sur laquelle tablaient les économistes, et constitue à ce jour le signe le plus fort d'une sortie de la pire récession depuis les années 1930.

La croissance du produit intérieur brut (PIB) réel des États-Unis, représentant le total des biens et services générés par les facteurs de production situés sur le territoire national, a été principalement soutenue par les mesures de stimulation économique du gouvernement.

Aux deux premiers trimestres de 2009, le PIB réel des États-Unis avait diminué de 6, 4 pourcent et 0,7 pourcent respectivement. Sur les deux derniers trimestres de 2008, l'économie avait marqué une contraction de 2,7 et 5,4 pourcent respectivement.

Le département du Commerce estime que la progression du PIB réel ce trimestre reflète principalement l'évolution positive de la consommation des ménages, des exportations, de la valeur des stocks des entreprises, des dépenses du gouvernement fédéral et des investissements fixes résidentiels.

La consommation des ménages en chiffres réels a progressé de +3,4 pourcent au troisième trimestre, contre -0,9 pourcent au second.

Les dépenses de consommation en biens durables (d'une durée de vie de plus de trois ans) sont montées en flèche, à un taux annualisé de 22,3 pourcent sur la période de juillet à septembre, leur plus forte hausse depuis la fin 2001. Cette envolée est largement attribuée aux ventes de voitures, soutenues par le programme « Cash for Clunkers » du gouvernement, qui proposait une remise de jusqu'à 4 500 dollars sur l'achat d' une nouvelle voiture en échange de son vieux véhicule.

Les exportations de biens et services ont augmenté de 14,7 pourcent, contrastant avec leur baisse de 4,1 pourcent au second trimestre.

La variation de la valeur réelle des stocks des entreprises a contribué à accroître de 0,94 point de pourcentage l'expansion du PIB réel au troisième trimestre, après avoir accentué de 1,42 point sa contraction au trimestre précédent.

Les dépenses du gouvernement fédéral, en hausse de 7,9 pourcent au troisième trimestre, ont également joué un rôle important dans ce rebond économique.

Le marché immobilier a lui aussi montré des signes d'embellie au cours de l'été. Les investissements en projets immobiliers ont bondi à un taux annualisé de 23,4 pourcent, leur plus forte progression depuis 1986.

Le département du Commerce a précisé que son estimation avancée pour le troisième trimestre se basait sur des données et sources encore incomplètes ou sujettes à des révisions ultérieures.

La « deuxième » version de ces estimations économiques pour le troisième trimestre, intégrant des données plus complètes, sera publiée le 24 novembre.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
L'indice de confiance des consommateurs chinois au plus haut depuis 2 ans
Première publication en Chine du salaire moyen des entreprises privées
Les trois grandes erreurs de l'Occident qui exige la 'réévaluation du RMB'
Un pas de plus vers l'égalité
Nicolas Sarkozy brandit "la Douce France" comme étendard de l'identité nationale