100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 27.10.2009 07h45
Crash d'un hélicoptère de l'OTAN en Afghanistan : dix morts, 26 blessés

Un hélicoptère de la Force internationale d'assistance à la sécurité (ISAF) s'est écrasé lundi dans l'ouest de l'Afghanistan, tuant dix personnes et en blessant 26 autres, selon un communiqué de presse de l'ISAF.

"Aujourd'hui un hélicoptère de la Force internationale d'assistance à la sécurité s'est écrasé pour des raisons inconnues dans l'ouest de l'Afghanistan", précise le communiqué.

"Sept soldats américains et trois civils américains ont été tués. Les blessés comprennent 14 soldats afghans, onze soldats américains et un civil américain", ajoute le texte, qui ne précise toutefois pas l'endroit exact de l'incident.

Yousuf Ahmadi, porte-parole présumé des talibans, a déclaré à la presse que les combattants talibans avaient abattu un hélicoptère dans la province de Badghis dimanche soir, tuant les 24 personnes qui étaient à bord.

Cet hélicoptère militaire Chinook s'est écrasé dans le district de Bom, a-t-il indiqué, ajoutant que l'avion étranger, en guise de représailles, avait bombardé la zone, tuant 14 civils.

Aucun responsable de la province n'a fait de commentaires immédiats.

Il s'agit du deuxième incident aérien à survenir dans l'espace aérien afghan en un seul jour.

Dans l'incident précédent, deux hélicoptères de l'ISAF sont entrés en collision, tuant quatre soldats américains et en blessant deux autres dans le sud de l'Afghanistan, selon un autre communiqué rendu public plus tôt par l'alliance. Le porte-parole des talibans a également revendiqué la responsabilité de l'incident.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Un système de service public de vélo sera établi à Wuhan
Un conseiller d'Etat chinois reçu par le président français
L'élection de Jean Sarkozy en tant qu'administrateur de l'EPAD suscite controverse et suspicion
Chine : l'achat de logements empêche la consommation
L''antidumping' porte préjudice à qui ?