100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 26.10.2009 10h53
Sri-Lanka : Vinojan enfant-soldat

Les 25 années de guerre civile au Sri-Lanka ont pris fin en mai. Près de 570 enfants, dont certains sont âgés de seulement 13 ans, figurent parmi les 10 mille rebelles capturés et envoyés dans des camps de réhabilitation. Le gouvernement sri-lankais essaie à présent de transformer ces anciens soldats des Tigres Tamouls en citoyens patriots.

L'adolescence de Vinojan, 17 ans, a pris fin avec la guerre civile sri-lankaise. Alors âgé de 15 ans, il a rejoint les séparatistes des Tigres Tamouls pour sauver son grand frère de la conscription forcée.

Plus tôt cette année, Vinojan et sa famille ont tenté de traverser le front.
Gnanasekeran Vinojan

Ancien enfant-soldat des Tigres tamouls

"Mes parents ne savaient pas, ils pensaient que j'étais reparti et ont franchi la ligne. Mais j'ai été laissé seul et j'ai été pris. Il m'ont attaché à un arbre et fouetté. Après cela ils m'ont entraîné pendant 10 jours à l'utilisation d'un fusil avant de m'envoyer au combat."

Le garçon a tenté de s'échapper.

Gnanasekeran Vinojan

Ancien enfant-soldat des Tigres tamouls

"Quand les gens ont commencé à se déplacer, je me suis échappé et suis revenu chez moi. Mes parents étaient très heureux. Je leur ai dit que nous devions parvenir du côté de l'armée. Alors que nous étions en chemin, les Tigres nous ont tiré dessus. J'ai plongé pour éviter les balles mais le reste de ma famille s'est mélée à la foule et a pu traverser."

Finalement, le 20 avril, l'armée régulière a passé les lignes des Tigres tamoules et Vinojan a rejoint les dizaines de milliers d'autres en traversant une lagune pour entrer en territoire gouvernemental.

Vinojan, avec 80 autres enfants et 32 adultes, a été envoyé au camp de réhabilitation de Ambepussa.

Ils étudient l'anglais et le singalais, la langue de la majorité ethnique du pays et sont formés aux métiers de plombier, de métallo, de couturier ou encore de cuisinier.

Ce camp a pour objectif d'intégrer ces enfants dans la société. La plupart de ces enfants devraient être libéré après une année de réhabilitation et une série d'évaluations psychologiques.

Pour eux, l'enfance a tourné court, mais maintenant la vie ne fait que commencer.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Un système de service public de vélo sera établi à Wuhan
Un conseiller d'Etat chinois reçu par le président français
Chine : l'achat de logements empêche la consommation
L''antidumping' porte préjudice à qui ?
Foire du Livre de Francfort : la Chine et l'Occident à l'écoute de l'un l'autre