100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 26.10.2009 08h37
Les PM chinois et australien souhaitent voir un accord de libre-échange au plus tôt

Le Premier ministre chinois Wen Jiabao et son homologue australien Kevin Rudd ont souhaité samedi voir la conclusion au plus tôt d'un accord de libre-échange entre la Chine et l'Australie.

"Le respect mutuel, la confiance mutuelle et la coopération entre la Chine et l'Australie, tous deux grands pays de la région Asie-Pacifique, vont non seulement entraîner des bénéfices tangibles aux deux pays, mais apporter aussi un impact positif dans une large mesure", a déclaré M. Wen au cours de son entretien avec M. Rudd en marge des sommets de l'Association des nations de l'Asie du sud-est (Asean).

Ce qui est essentiel pour maintenir un développement sain et stable des relations bilatérales réside dans leur respect des intérêts principaux des deux pays, a indiqué M. Wen.

M. Wen a aussi souligné l'importance d'un accord de libre- échange entre la Chine et l'Australie, appelant les deux parties à conclure un accord de qualité, dans un esprit de coopération positive, pragmatisme, équilibre et réciprocité.

Pour sa part, M. Rudd s'est félicité de la coopération entre l'Australie et la Chine dans divers domaines, affirmant que son pays était prêt à maintenir des échanges de haut niveau et à profondir la compréhension mutuelle avec la Chine sur la base des principes de respect mutel, d'égalité et de réciprocité.

L'Australie souhaite parvenir à un consensus le plus tôt possible sur l'accord de libre-échange et stimuler la coopération avec la Chine dans le commerce, l'économie, les investissements, l'énergie, l'agriculture et le service, a déclaré le chef du gouvernement australien.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Un système de service public de vélo sera établi à Wuhan
Un conseiller d'Etat chinois reçu par le président français
Chine : l'achat de logements empêche la consommation
L''antidumping' porte préjudice à qui ?
Foire du Livre de Francfort : la Chine et l'Occident à l'écoute de l'un l'autre