100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 23.10.2009 09h20
L'Iran dément les négociations secrètes sur le nucléaire avec Israël

L'Iran a démenti jeudi catégoriquement les informations publiées par un quotidien israélien selon lesquelles les délégations iranienne et israélienne ont eu des entretiens secrets en septembre en marge d'une réunion de la Commission internationale de non-prolifération nucléaire au Caire.

"Ce mensonge est une sorte d'opération psychologique visant à à saper le succès constant de la diplomatie dynamique de l'Iran lors des réunions de Genève et de Vienne", a déclaré le porte-parole de l'organisation iranienne de l'énergie atomique, Ali Shirzadian.

"Tout au long des discussions de septembre au Caire, la délégation iranienne s'était prononcée contre l'arsenal nucléaire du régime sioniste. La République islamique ne reconnaît pas le régime sioniste", a souligné le porte-parole.

Des responsables de la commission de l'énergie atomique d'Israël et ceux de l'organisation iranienne de l'énergie atomique ont eu récémment des entretiens, a confirmé jeudi la commission israélienne.

"C'est vrai, mais il n'y avait pas de discussions directes", a déclaré un porte-parole de la commission israélienne à l'agence Xinhua par téléphone.

Selon les médiais israéliens, un rersponsable de la commission israélienne de l'énergie atomique avait rencontre le mois dernier un haut responsable iranien pour discuter de la question de la dénucléarisation du Moyen-Orient.

Meirav Zafary-Odiz, directeur de politique et de contrôle des armements de la commission israélienne de l'énergie atomique, et l'ambassadeur iranien auprès de l'AIEA Ali Asghar Soltanieh, se sont rencontrés à plusieurs fois fin septembre au Caire en présence des représentants d'autres pays, a rapporté le quotidien israélien Haaretz.

Selon le journal israélien, il s'agit de la première rencontre directe entre les représentants officiels des deux pays depuis 1979.

Selon le quotidien australien The Age, cette rencontre a été arrangée par l'Australie.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Un conseiller d'Etat chinois reçu par le président français
La Chine intensifiera sa coopération financière avec l'ASEAN
L''antidumping' porte préjudice à qui ?
Foire du Livre de Francfort : la Chine et l'Occident à l'écoute de l'un l'autre
Faire fi de l'héritage de la guerre froide et aller de l'avant