100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 21.10.2009 09h23
Affaire Polanski: le cinéaste reste en détention extraditionnelle

Le Tribunal pénal fédéral Suisse a débouté mardi le cinéaste franco-polonais Roman Polanski qui avait recouru contre le mandat d'arrêt destiné à permettre son extradition aux Etats-Unis, a rapporté l'Agence télégraphique suisse (ATS).

Les juges du Tribunal suisse estiment que le risque de fuite est "élevé", tant en raison des "moyens" dont dispose Roman Polanski que de ses "motivations".

En guise de caution, le cinéaste, Oscar du meilleur réalisateur (2003) et Palme d'Or à Cannes (2002) pour "Le Pianiste", avait proposé que son chalet de Gstaad en Suisse soit placé sous séquestre et frappé d'une interdiction de vente annotée au registre foncier. Pour la Deuxième cour des plaintes du TPF, qui a statué sur le recours, une telle éventualité est exclue. Le Tribunal pénal fédéral a estimé que la durée de la détention de Roman Polanski, qui a été arrêté le 26 septembre à l'aéroport de Zurich en vue de son extradition vers les Etats-Unis, alors qu'il se rendait sur les bords de la Limmat pour recevoir un prix, respecte le principe de proportionnalité.

Une mise en liberté n'entre pas en ligne de compte pour l'instant. "La détention de l'accusé durant toute la procédure d'extradition constitue la règle", souligne la Cour.

Roman Polanski, 76 ans, est recherché par la justice américaine après une procédure ouverte en 1977 pour des «relations sexuelles illégales» avec une adolescente alors âgée de 13 ans.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Grippe A/H1N1: une seconde vague de contagions frappe la Chine
Les exportations de livres chinois encouragées par la cession des droits d'auteur
Foire du Livre de Francfort : la Chine et l'Occident à l'écoute de l'un l'autre
Faire fi de l'héritage de la guerre froide et aller de l'avant
Conviction et scepticisme sur l'IBED