100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 19.10.2009 08h26
L'Irlande apprécie les efforts soudanais pour la libération des otages irlandais

Le gouvernement irlandais a exprimé dimanche son appréciation des efforts du gouvernement soudanais pour la libération de deux membres du groupe humanitaire irlandais GOAL, enlevés en juillet au Darfour.

"Nous exprimons notre appréciation du rôle que le gouvernement soudanais a joué au cours des trois mois passé pour parvenir à cette conclusion", a affirmé l'ambassdeur d'Irlande au Soudan, Gerard Corr, dans une communiqué de presse.

"En Irlande, nous voulions voir Sharon et Helda rejoignent sains et sauf leurs familles et cela a été réalisé maintenant (...) ", a-t-il ajouté.

L'ambassdeur d'Irlande a affirmé avoir "travaillé étroitement" avec le gouvernement soudanais dans les trois mois passés.

Selon Abdul-Bagi al-Jailani, ministre d'Etat chargé des Affaires humanitaires, a indiqué que les deux otages avaient été libérés plus tôt dimanche, précisant que tous deux étaient en bonne santé.

"Les travailleurs humanitaires enlevés ont été relâchés grâce aux efforts du gouvernement centrale (soudanais), du gouvernement de l'Etat du Darfour-Nord et des leaders tribaux. C'est après trois mois de négociations avec les ravisseurs que les otages ont été libérés sans rançon", a-t-il déclaré.

Le responsable soudanais a en même temps réaffirmé la volonté des autorités soudanaises de protéger les travailleurs humanitaires et de traduire les ravisseurs en justice.

L'enlèvement avait eu lieu en juillet lorsque des hommes armés non identifiés attaquaient le siège de l'organisation GOAL irlandais à Kutum, au Darfour-Nord, emmenant trois personnes, une Irlandaise, une Ougandaise et un gardien soudanais. Ce dernier a été libéré peu de temps après.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Foire du Livre de Francfort : débat animé sur le « Modèle chinois »
Procès des émeutes du Xinjiang
Conviction et scepticisme sur l'IBED
Polémique autour de la nomination de Jean Sarkozy à la tête de l'EPAD
Le protectionnisme de l'UE contre la Chine s'aggrave et devient de plus en plus sérieux