100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 16.10.2009 08h19
Un diplomate cubain qualifie le blocus contre son pays de génocide

L'ambassadeur de la République de Cuba à Tunis, Gabriel Tiel Capote, a qualifié le blocus économique, commercial et financier appliqué à Cuba par les Etats Unies d'Amérique depuis 50 ans, de génocide.

Lors d'une conférence de presse, tenue jeudi à Tunis, le diplomate cubain a indiqué que ce blocus est le"summum d'une politique cruelle et inhumaine, privée de légalité et de légitimité".

Cette politique, ajoute Gabriel Tiel Capote, est conçue pour provoquer dans la population cubaine la faim, la maladie et le désespoir.

Il a réaffirmé que le blocus américain reste intact et constitue un acte d'agression unilatérale auquel on doit mettre fin de façon unilatérale aussi.

Toutefois, l'ambassadeur cubain a souligné que la nouvelle administration américaine avait annoncé au mois d'avril dernier des mesures visant à supprimer certaines des actions les plus brutales du gouvernement de George W. Bush qui interdisaient les liens des Cubains résidant aux Etats-Unis avec leurs familles à Cuba, notamment, la possibilité de leur rendre visite et de leur faire parvenir des transferts financiers sans restrictions.

Ces mesures, ajoute-t-il, constituent un pas positif mais extrêmement limité et insuffisant, et il n'y a pas non plus de signes indiquant que le gouvernement nord-américain s'apprête à mettre fin à la pratique immorale.

Selon l'ambassadeur cubain, le blocus viole le droit international, est contraire aux buts et principes de la Charte des nations unies, et constitue une transgression du droit à la paix, au développement et à la sécurité d'un Etat souverain.

Ce blocus, affirme le diplomate cubain, n'est pas seulement illégal, il est moralement insoutenable, et les Etats-Unis doivent le lever sans plus de retards ni de prétextes.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Procès des émeutes du Xinjiang
La nouvelle norme MTC créée
Conviction et scepticisme sur l'IBED
Polémique autour de la nomination de Jean Sarkozy à la tête de l'EPAD
Le protectionnisme de l'UE contre la Chine s'aggrave et devient de plus en plus sérieux