100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 14.10.2009 13h17
Suite de l'affaire Mitterrand : deux tiers des Français souhaitent que le Ministre garde son poste

Selon le dernier sondage BVA diffusé lundi le 12, les deux tiers des personnes interrogées ne souhaitent pas que le Ministre de la Culture Frédéric Mitterrand, au cœur d'une polémique lancée par l'extrême droite au sujet d'un livre "La mauvaise vie", paru en 2005, où le narrateur relate des expériences sexuelles avec des "garçons" prostitués en Thaïlande, donne sa démission et quitte son poste, rapporte le 14 courant le quotidien hongkongais « Ta Kung Pao ».

Frédéric Mitterrand a accédé en juin dernier au gouvernement du Président français Nicolas Sarkozy et fait partie ainsi des membres du Cabinet en tant que Ministre de la Culture. Dernièrement, il a réagi violemment sur l'arrestation en Suisse du célèbre cinéaste Roman Polanski, accusé par la Justice américaine de liaison sexuelle en 1977 avec une adolescente de 13 ans, et a déclaré qu'il juge l'affaire "absolument épouvantable" et "pour une histoire ancienne qui n'a pas vraiment de sens". Sa plaidoirie et sa défense en faveur de Roman Polanski ont fait converger sur lui le feu des critiques et les attaques contre lui avaient démarré peu après ses déclarations. Quant au Front national, Parti de l'extrême droite française, il a saisi cette occasion pour accuser le Ministre en utilisant les erreurs qu'il avait commises dans le passé en affirmant qu'il a agi contre les règles de la bienséance et de la décence et il a exigé que Mitterrand « s'en aille » et quitte son poste. La demande de son départ du gouvernement devient de plus en plus exigeante et ce n'est plus seulement le Front national qui l'exige, même la plus grand Parti de l'opposition le Parti socialiste est pour sa démission.

Toutefois, selon un sondage mené du 9 au 10 octobre et qui a visé mille cinq Français de divers milieux de la société, A la question "Vous, personnellement souhaitez-vous la démission de Frédéric Mitterrand?", 67% des personnes interrogées répondent "non", 20% "oui" et 13% ne se prononcent pas. On apprend que le gouvernement français a exprimé son soutien à Frédéric Mitterrand, car c'était Carla Bruni, l'épouse du Président Nicolas Sarkozy qui a chuchoté ‘intimement' aux oreilles de son époux pour lui recommander Frédéric en tant que Ministre de la Culture.

Dans son roman autobiographique, publié en 2005, Frédéric Mitterrand confesse son penchant pour les amours tarifées avec de "jeunes garçons" durant ses voyages et raconte ses aventures à Patpong, le quartier chaud de Bangkok et affirmant que le grand marché local d'esclave l''excitait au plus haut point' et que les ‘jeunes garçons alléchants et appétissants, en grand nombre et qui sont à portée de la main' ‘suscite en lui un violent et grand désir'.

Mais, Frédéric a nié catégoriquement son attirance des enfants en expliquant que le mot ‘garçon' dans son livre désigne en général un adulte masculin et non pas un garçon mineur. Puis, insiste-t-il, tout comme le nom de son livre « La mauvaise vie », la vie déréglée et dissipée qu'il a menée dans le passé était « effectivement une erreur, mais non pas un crime ». Il a réfuté les accusations portées contre lui et refuse les appels à sa démission. Il a menacé de porter son affaire en justice afin de préserver sa réputation et sa dignité.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
C"est un sondage bidon, par une maison de sondages (BVA) proche de Sarkozy.Personne n...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Foire du Livre de Francfort : débat animé sur le « Modèle chinois »
Procès des émeutes du Xinjiang
Conviction et scepticisme sur l'IBED
Polémique autour de la nomination de Jean Sarkozy à la tête de l'EPAD
Le protectionnisme de l'UE contre la Chine s'aggrave et devient de plus en plus sérieux