100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 12.10.2009 08h42
L'émissaire de l'ONU s'exprime sur les fraudes généralisées pendant l'élection afghane

Le principal émissaire de l'ONU en Afghanistan, Kai Eide, a reconnu dimanche que des fraudes généralisées ont été observées lors de l'élection présidentielle afghane du 20 août, mais il n'a pas donné davantage de précisions.

Kai Eide s'est exprimé à ce propos lors d'une conférence de presse à Kaboul, à laquelle avaient répondu présents les ambassadeurs américain, britannique et français.

D'après lui, il est vrai que des fraudes significatives ont été découvertes dans certains bureaux de vote dans le sud et le sud- est du pays.

« La portée de ces fraudes est actuellement déterminée », a-t- il ajouté.

Le président sortant afghan, Hamid Karzaï, a assuré environ 54 % des voix des résultats préliminaires, alors que son principal rival, Abdullah Abdullah, qui a totalisé 28 % des votes, ne semble pas accepter le résultat à moins que la transparence soit garantie.

L'organisme électoral afghan a achevé le décompte des échantillons des urnes suspectes vendredi et les résultats finaux devraient être annoncés le 15 octobre.

Auparavant, M. Abdullah a remis en cause le rôle du haut diplomate de l'ONU dans l'élection présidentielle qui s'est déroulée dernièrement et l'a accusé d'avoir annulé le résultat final.

Lors de la conférence de dimanche, M. Eide a également rejeté les accusations selon lesquelles il n'aurait pas permis la parution du rapport du panel qui devait être publié par la MANUA ( Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan).

« On m'accuse d'avoir refusé de partager les informations et c' est faux. Et le mandat de l'ONU en Afghanistan est de soutenir le processus, et non d'influencer les résultats », a-t-il souligné.

L'officiel a ajouté qu'il s'engage à soutenir le processus comme la communauté internationale le soutient pour qu'il poursuive son travail dans ce processus.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine critique les Etats-Unis pour avoir remis un prix au Dalai Lama
Vice-président chinois Xi Jinping commence la visite en Europe
Le développement de la Chine donne de l'espoir à l'Afrique
Sommet du G20 : pas de perdant ni de gagnant
Pourquoi la Chine a-t-elle pu échapper à la « théorie de l'écroulement » ?