100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 10.10.2009 08h35
L'ingénieur arrêté pour terrorisme n'est pas employé par le CERN

Le physicien de nationalité française, soupçonné d'avoir des liens avec des organisations terrorites et arrêté jeudi en France, n'est pas employé par le Centre européen de recherche nucléaire à Genève (CERN), a déclaré vendredi le bureau d'information du Centre.

L'ingénieur travaillait sur des projets d'analyse de données de physique pour l'expérience LHCb au CERN depuis 2003, et mène ses recherches dans le cadre d'un contrat avec un institut extérieur, a précisé le CERN.

Durant son travail, il n'a jamais été en contact avec les éléments pouvant être utilisé à des fins terroristes, a poursuivi le bureau d'information CERN.

Le buerau d'information a souligné que le CERN est un laboratoire de recherche en physique des particules dont les recherches posent des questions fondamentales sur l'Univers, et aucune des recherches menées au CERN n'a d'application militaire potentielle.

"Tous nos résultats sont publiés sur le domaine public", a indiqué le CERN.

Le CERN apporte l'assistance requise par la police française dans le cadre de cette enquête, a précise le bureau d'information.

Source: xinhua

Commentaire
Précision : un physicien de nationalité francaise et d"origine algérienne ..............
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine critique les Etats-Unis pour avoir remis un prix au Dalai Lama
Vice-président chinois Xi Jinping commence la visite en Europe
Polémique autour de la nomination de Jean Sarkozy à la tête de l'EPAD
Le protectionnisme de l'UE contre la Chine s'aggrave et devient de plus en plus sérieux
Le développement de la Chine donne de l'espoir à l'Afrique