100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 09.10.2009 09h07
Frédéric Mitterrand se déclare prêt à restituer les fresques aux autorités égyptiennes

Le ministre français de la Culture et de la Communication, Frédéric Mitterrand, s'est déclaré prêt à restituer les cinq fragments de fresques issus d'un tombeau égyptien aux autorités égyptiennes, a-t-on appris jeudi d'un communiqué du ministère français de la Culture.

Le ministre a rappellé que la France avait ratifié, en 1997, la convention de l'UNESCO du 14 novembre 1970 concernant les mesures à prendre pour interdire et empêcher l'importation, l'exportation et le transfert de propriétés illicites des biens culturels, en indiquant : "Depuis cette date, la France a scrupuleusement mis en oeuvre les stipulations de la convention et s'est, notamment, interdit d'intégrer aux collections nationales des oeuvres illégalement exportées de leurs pays d'origine".

Selon le communiqué, les cinq fragments de peinture murale d'un tombeau d'un prince de la XVIIIème dynastie égyptienne ont été acquis de bonne foi par le musée du Louvre en 2000 et 2003. Ce n'est qu'en novembre 2008, à la suite de la redécouverte par les archéologues de la tombe dont ces fresques semblent provenir, que des doutes sérieux sont nés sur la légalité de leur sortie du territoire égyptien et que le Conseil suprême des antiquités égyptiennes a saisi le ministère français de la Culture d'une demande de restitution.

Depuis lors, des échanges permanents et approfondis ont eu lieu entre le Conseil suprême des antiquités égyptiennes et le ministère français de la Culture, fait savoir le communiqué, en ajoutant que M. Mitterrand convoquerait le 9 octobre, la commission scientifique nationale des musées de France, afin que celle-ci émette un avis sur la provenance des fresques et leur sortie des collections du musée du Louvre.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
181 étrangers participeront au défilé consacré à la célébration de la Fête nationale
Le Premier ministre chinois se rendra en RPDC en octobre
Le développement de la Chine donne de l'espoir à l'Afrique
Sommet du G20 : pas de perdant ni de gagnant
Pourquoi la Chine a-t-elle pu échapper à la « théorie de l'écroulement » ?