100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 02.10.2009 12h31
La Russie va réagir à la révision des projets antimissile par les Etats-Unis

Le ministère russe de la Défense pourrait bientôt présenter ses propositions aux plus hautes autorités du pays, en réaction à la révision des projets de bouclier anti-missile américains, a indiqué jeudi le ministre de la Défense Anatoli Serdiukov.

Le président américain Barack Obama a annoncé le 17 septembre que Washington abandonnerait le programme de bouclier antimissile de l'ère Bush tout en adoptant "une approche adaptative et par phase" en Europe de l'Est.

"La Russie salue l'initiative américaine", a déclaré Serdiukov selon l'agence de presse RIA Novosti au cours d'une conférence de presse à l'issue d'une rencontre du Conseil de sécurité sur la coopération entre la France et l'Allemagne.

"Nous avons reçu des instructions présidentielles pour examiner cette question et nous préparerons nos propositions dans un avenir proche et les soumettrons à son appréciation", a affirmé Serdiukov.

L'administration Bush avait envisagé de déployer 10 missiles d'interception en Pologne et un système radar en République tchèque dans le cadre de son bouclier antimissile pour la protection de ses alliés européens contre les menaces de missiles provenant des "Etats voyous."

La Russie estimait qu'ils constituaient une menace à sa sécurité nationale.

Après l'annonce d'Obama, le président russe Dmitri Medvedev a officiellement déclaré l'abandon des plans d'installation des missiles de courte portée Iskander dans son enclave de Kaliningrad occidental au cours de sa participation au sommet financier du G20 de Pittsburgh aux Etats-Unis.

Medvedev a aussi affirmé que la Russie est prête à poursuivre la coopération sur la défense anti-missile avec les Etats-Unis et l'Europe, qualifiant la décision américaine de "sensible."

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
181 étrangers participeront au défilé consacré à la célébration de la Fête nationale
Le Premier ministre chinois se rendra en RPDC en octobre
Le développement de la Chine donne de l'espoir à l'Afrique
Sommet du G20 : pas de perdant ni de gagnant
Pourquoi la Chine a-t-elle pu échapper à la « théorie de l'écroulement » ?