100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 01.10.2009 08h14
4000 soldats américains partiront d'Irak en octobre

Les Etats-Unis retireront 4000 troupes supplémentaires d'Irak d'ici la fin d'octobre, a déclaré le commandant en chef des troupes américaines en Irak dans une déclaration qu'il doit faire tard mercredi devant une commission du Congrès.

Le général Ray Odierno, commandant en chef des troupes américaines en Irak, dira aussi à une commission du Congrès qu'au regard de la baisse de la violence en Irak, l'armée américaine est en voie de mettre un terme à sa mission de combat dans le pays d'ici l'année prochaine, selon sa déclaration communiquée aux médias avant la séance.

"Nous avons approximativement 124.000 troupes et 11 Equipes de combat en activité en Irak aujourd'hui. D'ici la fin du mois d'octobre, je pense que nous réduirons les effectifs à 120.000 en Irak," a-t-il affirmé dans son exposé.

Odierno a indiqué que les statistiques montrent que la violence a baissé en Irak.

"Globalement, les attaques ont baissé de 85% ces deux dernières années, passant de 4.064 en août 2007 à 594 en août 2009, avec 563 en septembre jusqu'ici," a indiqué le général.

"Dans la même période, les décès dans les rangs de l'armée américaine ont chuté de 93%, (et) le nombre de morts au sein des forces de sécurité irakiennes a diminué de 79%," a-t-il ajouté.

Le président américain Barack Obama a indiqué que la mission de combat des Etats-Unis en Irak prendra fin d'ici le 31 août 2010.

Le président a aussi indiqué qu'il envisage de conserver l'effectif des troupes de soutien sur le terrain entre 35.000 et 50.000 après le retrait des troupes de combat.

Toutes les troupes américaines partiront d'Irak d'ici la fin de l'année 2011, selon un engagement pris par les deux pays l'année dernière.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
181 étrangers participeront au défilé consacré à la célébration de la Fête nationale
Le Premier ministre chinois se rendra en RPDC en octobre
Le développement de la Chine donne de l'espoir à l'Afrique
Sommet du G20 : pas de perdant ni de gagnant
Pourquoi la Chine a-t-elle pu échapper à la « théorie de l'écroulement » ?