100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 30.09.2009 11h21
Polanski refuse de retourner aux Etats-Unis, Kar Wai Wong signe sur la pétition d'amnistie spéciale
Polanski et sa femme

Le 27 septembre, le célèbre réalisateur Polanski a été arrêté par la police locale juste après son arrivée en Suisse pour recevoir le prix pour l'ensemble de sa carrière et sa contribution à l'histoire du cinéma accordé par le festival de film de Zurich. Les procédures d'extradition ont été immédiatement commencées. L'arrêt de Polanski a non seulement causé une crise diplomatique, mais a aussi suscité des controverses au milieu du spectacle.

Récemment, Polanski, qui est en détention pendant 3 jours, a lancé une déclaration à travers son avocat, en disant qu'il refuse de retourner aux Etats-Unis. « Nous allons demander au gouvernement de Suisse de libérer Polanski. » a dit son avocat aux journalistes de Figaro. Le festival de Zurich a également accordé son appui au réalisateur. Le comité d'organisation a différé la « salutation au Polanski » et a protesté contre le gouvernement : « C'est vraiment une honte sur la culture suisse. »

Par ailleurs, Emmanuelle Seigner, la vedette française et la femme de Polanski, a fait une pétition conjointe d'amnistie spéciale, afin de sauver Polanski. De nombreuses personnalités ont signé sur la pétition, dont Costa Gavras, Monica Bellucci, Fanny Ardant et le président du festival de cannes, ainsi que le réalisateur chinois Kar Wai Wong.

Polanski, qui est âgé de 76 ans, possède doubles nationalités polonaise et française, a-t-on appris. Son cas de viol a même influencé, dans une certaine mesure, les relations diplomatiques entre la France, la Pologne, la Suisse et les Etats-Unis. La Franc et la Pologne souhaitent que la Suisse puisse libérer le réalisateur de 76 ans après qu'il aura payé la caution. Ces deux pays ont par ailleurs exercé une pression sur la secrétaire d'Etat des Etats-Unis Hilary.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
""Duralex, sed lex."" Si Won Kar-wai n"apprécie pas qu"il pu...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Notre service en site sera suspendu du 3 au 8 octobre pour la Fête nationale. Bonnes vacances!
Le Quotidien du Peuple en ligne

 
181 étrangers participeront au défilé consacré à la célébration de la Fête nationale
Le développement de la Chine donne de l'espoir à l'Afrique
Sommet du G20 : pas de perdant ni de gagnant
Pourquoi la Chine a-t-elle pu échapper à la « théorie de l'écroulement » ?