100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 30.09.2009 08h22
La Russie a besoin d'être sûre de ne pas être la cible du système antimissile américain

La Russie a besoin de garanties lui assurant qu'elle n'est pas la cible du nouveau système de défense antimissile des États-Unis, a déclaré mardi à Moscou l'envoyé de la Russie à l'OTAN, Dmitri Rogozine.

"Si ce système est mobile, alors quelles sont les garanties que ce dispositif mobile (..) intégrant un système de défense antimissile et d'interception de missiles (..) ne croisera pas dans les eaux de nos océans au nord ?" a déclaré M. Rogozine lors d'une conférence de presse.

Moscou ne définira clairement sa position sur ce système qu' après avoir obtenu de Washington des informations complémentaires sur celui-ci, a-t-il indiqué.

Le président américain Barack Obama a annoncé le 17 septembre l'abandon du programme de bouclier antimissile lancé sous le gouvernement de George W. Bush, et qu'il lançait à la place "une approche flexible et par étapes" du programme en Europe de l'Est.

L'administration Bush avait prévu de déployer des postes d' interception de missile en Pologne et un système de radar en République tchèque, composant une partie de son bouclier antimissile en Europe destiné à protéger ses alliés européens de la menace de missiles "d'États voyous".

La Russie était vivement opposée à ce projet, qu'elle considérait comme une menace pour sa sécurité.

Suite à l'annonce de M. Obama, le président russe Dmitri Medvedev avait officiellement déclaré qu'il abandonnait ses plans d'installer des missiles à courte portée Iskander dans son enclave occidentale de Kaliningrad, à l'occasion du sommet du G20 à Pittsburgh.

M. Rogozine a également déclaré lors de cette conférence de presse que Moscou souhaitait s'assurer que le système de défense antimissile européen ne serait pas rattaché au bouclier antimissile américain, et qu'il prendrait ce facteur en compte pour étudier une possible collaboration avec l'OTAN dans le domaine de la défense antimissile.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Premier ministre chinois se rendra en RPDC en octobre
Chine: de nouveaux types de missiles lors du défilé de la Fête nationale
Le développement de la Chine donne de l'espoir à l'Afrique
Sommet du G20 : pas de perdant ni de gagnant
Pourquoi la Chine a-t-elle pu échapper à la « théorie de l'écroulement » ?