100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 30.09.2009 08h12
Partenariat Singapour/Russie pour mieux saisir les opportunités dans le monde

Grâce aux forts liens dont jouit Singapour dans la région, la Russie pourra profiter de ce pays pour en faire son tremplin vers ce marché dynamique, a estimé mardi un haut responsable singapourien.

Le ministre supérieur singapourien, Goh Chok Tong, a estimé que le tsunami financier qui a secoué le monde accélérera le déplacement du centre de gravité économique mondial vers l'est, alors que la plupart des pays occidentaux développés se battent pour sortir leur économie de la récession de l'année dernière, la Chine et l'Inde étant parmi les rares économies dans le monde à continuer à se développer.

Lors du 4e Forum sur le commerce entre la Russie et Singapour, M. Goh a affirmé que les liens entre les deux parties concernent divers domaines, dont ceux des échanges commerciaux, des recherches et du développement, ainsi que du tourisme. Il a estimé qu'il existe d'autres secteurs dans lesquels les deux pays pourront saisir des opportunités en tant que partenaires en Asie émergente.

"La Russie est forte en matière d'innovation et de technologie, tandis que Singapour

dispose de bons réseaux et expériences en Asie. Les sociétés de technologie russes peuvent nouer des partenariats avec des entreprises singapouriennes pour entrer sur le marché de l'Asie du Sud-Est, de la Chine et de l'Inde", a souligné le ministre, et d'ajouter que ces partenariats permettront aux deux pays de saisir les opportunités de commerce et de mieux gérer les risques dans les échanges commerciaux sur les marchés internationaux.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Premier ministre chinois se rendra en RPDC en octobre
Chine: de nouveaux types de missiles lors du défilé de la Fête nationale
Le développement de la Chine donne de l'espoir à l'Afrique
Sommet du G20 : pas de perdant ni de gagnant
Pourquoi la Chine a-t-elle pu échapper à la « théorie de l'écroulement » ?