100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 29.09.2009 11h27
L´acquisition de Volvo reste possible

Geely n'aurait donc pas suffisamment d'argent pour se porter acquéreur de son concurrent pour l'instant. Mais les experts estiment que la coopération avec Goldman Sachs pourrait aider le constructeur à développer ses opérations de capitaux et permettre d'autres acquisitions dans l'avenir.

Un rachat de Volvo nécessiterait d'importants capitaux; les fonds apportés par Goldman Sachs ne seraient alors pas suffisants. Mais cet investissement constitue malgré tout une aide non négligeable.

Jia Xinguang

Spécialiste de l'automobile

"L'investissement de Goldman Sachs indique que Geely est une société avec un fort potentiel."

Pour le président de Geely, Li Shufu, certains problèmes rencontrés par l'entreprise l'auraient poussée à vendre ces obligations à Goldman Sachs.

Li Shufu

Président du groupe Geely

"Nous sommes convaincus que nous bénéficieront de l'aide de Goldman Sachs. Par exemple, ses relations avec les gouvernements du monde entier, son expérience dans la gestion des capitaux, tout cela va nous aider quant à notre stratégie à long terme et l'expansion de nos capitaux. Ce n'est pas qu'une question d'argent."

La crise financière aura été une véritable aubaine pour les constructeurs automobiles chinois, qui ont su en profiter pour réaliser des acquisitions à l'étranger. Geely en a notamment profité pour s'approprier plusieurs sociétés de pièces détachées. Le constructeur prévoit de vendre 2 millions de voitures d'ici 2015, dont deux tiers sur les marchés étrangers.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine: de nouveaux types de missiles lors du défilé de la Fête nationale
Le président chinois appelle aux efforts pour promouvoir la croissance et au développement équilibré
Sommet du G20 : pas de perdant ni de gagnant
Pourquoi la Chine a-t-elle pu échapper à la « théorie de l'écroulement » ?
La Chine est un nouveau modèle de développement pour le monde