100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 29.09.2009 08h09
La Russie appelle à la retenue sur le tir de missile iranien

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a qualifié lundi de préoccupant le tir de missile récent de l'Iran, tout en appelant à la retenue sur ce sujet, a rapporté l'agence RIA Novosti.

"Cet acte n'est pas illégal au regard des accords internationaux, mais évidemment un tir de missiles dans le contexte d'un problème irrésolu concernant le programme nucléaire iranien nous préoccupe", a rapporté l'agence RIA Novosti citant M. Lavrov.

"Je suis convaincu qu'il est nécessaire de faire preuve de retenue", a déclaré celui-ci.

À l'issue de discussions avec son homologue iranien Manouchehr Mottaki aux Nations unies, le chef de la diplomatie russe a appelé l'Iran à coopérer avec l'Agence internationale de l' énergie atomique (AIEA) pour parvenir à régler la question du programme nucléaire de Téhéran avant la réunion du sextette le 1er octobre à Genève.

"Cette réunion revêt une signification particulière dans le contexte des informations qui sont apparues au sujet d'un second site de production d'uranium faiblement enrichi construit par l' Iran", a-t-il dit.

"Dans ce contexte, nous avons exprimé clairement notre position et nous appelons à faire preuve de la plus grande coopération pour permettre à l'AIEA de lever tous les problèmes avec ce nouveau site", a-t-il dit.

M. Lavrov a également déclaré à Itar-Tass que la réunion des responsables politiques du sextette se tiendrait "au niveau des vice-ministres".

Le Conseil de sécurité des Nations unies a jusqu'à présent imposé trois séries de sanctions sur l'Iran. Les responsables des cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'Onu, c'est à dire les États-Unis, la Russie, la Chine, la Grande-Bretagne et la France, doivent se réunir avec l'Allemagne le 1er octobre à Genève, pour discuter avec l'Iran de son dernier ensemble de propositions.

Le média local iranien en langue anglaise Press TV a rapporté lundi que les Gardiens de la révolution islamique iraniens avaient effectué avec succès ces derniers jours un tir d'essai de plusieurs missiles, y compris des missiles Sejil et Shahab-3, dans le cadre d'un exercice militaire baptisé Grand Prophète IV et démarré ce dimanche.

L'Iran avait auparavant informé l'AIEA de l'existence d'un second site d'enrichissement d'uranium, intensifiant encore les craintes qu'il ne poursuive un programme secret en vue de produire des armes nucléaires.

Les États-Unis et les autres puissances occidentales suspectent que le programme nucléaire iranien n'ait pour but de produire des armes nucléaires, tandis que Téhéran affirme que son programme ne comprend aucun élément militaire, et refuse les injonctions répétées à abandonner ce programme.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine: de nouveaux types de missiles lors du défilé de la Fête nationale
Le président chinois appelle aux efforts pour promouvoir la croissance et au développement équilibré
Sommet du G20 : pas de perdant ni de gagnant
Pourquoi la Chine a-t-elle pu échapper à la « théorie de l'écroulement » ?
La Chine est un nouveau modèle de développement pour le monde