100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 28.09.2009 14h21
Le chef de l'ONU souhaite résoudre le problème nucléaire en RPDC par le biais du dialogue

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a rencontré lundi le chef de la délégation de la République populaire démocratique de Corée (RPDC) et vice-ministre des Affaires étrangères, Park Gil Yon, exprimant son espoir que "le problème nucléaire et d'autres problèmes importants seront résolus par le biais du dialogue".

Selon un communiqué publié par le porte-parole de M. Ban à l'issue de la rencontre, "le Secrétaire général a rencontré cet après-midi le chef de la délégation de la RPDC et vice-ministre des Affaires étrangères, Park Gil Yon, et a discuté des affaires d'intérêts communs, y compris les relations entre les Nations Unies et la RPDC, de même que les problèmes nucléaire, humanitaire, et des droits de l'homme".

"Le Secrétaire général a exprimé à nouveau son espoir sincère que le problème nucléaire et d'autres problèmes importants seront résolus par le biais du dialogue", indique le communiqué.

M. Park est arrivé à New York pour participer au débat annuel de l'Assemblée générale de l'ONU, ouverte depuis mercredi dernier, et devrait prononcer lundi un discours devant l'Assemblée.

Le Secrétaire général "a pris note de l'intention rapportée de la RPDC de s'engager dans le dialogue bilatéral et multilatéral avec les parties concernées", selon le communiqué. "Le Secrétaire général a encouragé la RPDC à répondre positivement aux initiatives proposées par les parties concernées".

"Le Secrétaire général a également exprimé son inquiétude quant à la situation humanitaire et des droits de l'homme en RDPC. Il a souligné le besoin d'une action dynamique pour renforcer les engagements des donateurs afin de satisfaire les besoins en matière de sécurité alimentaire. Il a encouragé la RPDC à multiplier l'accès et les échanges d'informations".

"En matière de problèmes des droits de l'homme, le Secrétaire général a souligné l'importance de l'Examen périodique universel (EPU) du Conseil des droits de l'homme", a indiqué le communiqué.

Les parties concernées sont en train de déployer des efforts diplomatiques afin de convaincre la RPDC de revenir à la table des pourparlers à six, mais Pyongyang a affirmé qu'il n'y reviendrait jamais.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le président chinois avance une proposition en cinq points pour un monde plus sûr
Justine Henin de retour
La Chine est un nouveau modèle de développement pour le monde
La Chine est une vraie ami de l'Afrique et elle n'a jamais pensé à s'emparer de ses ressources naturelles
La rencontre Hu Jintao-Nicolas Sarkozy axée sur trois sujets importants