100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 27.09.2009 11h21
Iran : une nouvelle usine, en toute bonne foi...

L'Occident ne décolère pas après avoir appris la construction d'une nouvelle usine d'enrichissement d'uranium en Iran. La nouvelle soulève des inquiétudes quant au caractère pacifique du programme atomique iranien. Mais la République islamique estime avoir donné des gages de sa bonne foi.
Téhéran l'a confirmé officiellement : l'Iran construit une nouvelle centrale d'enrichissement de l'uranium. Pour les plus hauts responsables du pays, cette infrastructure s'inscrit dans la droite ligne de l'objectif de la République islamique : avoir accès à l'énergie atomique à but pacifique.
Ali Akbar Salehi
Chef de l'organisation iranienne pour l'énergie nucléaire
"Ce que nous faisons respecte nos engagements envers l'AIEA. Concernant nos activités nucléaires, nous agissons dans le cadre défini par l'AIEA et ne demandons aucune permission."
Le gouvernement iranien s'est agacé de la réaction des Occidentaux. Plaisantant à moitié, son porte-parole a déclaré que Téhéran ne savait plus quoi faire ; les pays de l'Ouest n'apprécient pas que l'ouverture de la centrale ait été annoncée publiquement, ni qu'elle ne l'ait pas été.
Ce commentaire a été suscité par les accusations du Président américain et de représentants de l'Europe. Pour eux, l'Iran a construit sa nouvelle centrale en secret. Ils demandent à la République islamique de cesser ce qu'Obama a qualifié de "défi direct" à la communauté internationale. Mais pour Téhéran, le pays a strictement observé le protocole de l'AIEA, et les inspections du site pourront être menées en temps utile.
Ali Akbar Salehi
Chef de l'organisation iranienne pour l'énergie nucléaire
"Concernant les inspections de nos sites atomiques, elles seront effectuées dans le cadre des lois internationales. Nous annoncerons également le moment de ces inspections."

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le président chinois avance une proposition en cinq points pour un monde plus sûr
Justine Henin de retour
La Chine est une vraie ami de l'Afrique et elle n'a jamais pensé à s'emparer de ses ressources naturelles
La rencontre Hu Jintao-Nicolas Sarkozy axée sur trois sujets importants
Les 60 ans de la Chine nouvelle vus par des chiffres