100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 25.09.2009 14h27
Le Conseil de sécurité plaide pour un monde exempt d'armes nucléaires

Le Conseil de sécurité de l'ONU a affirmé jeudi son engagement à forger un monde exempt d'armes nucléaires et a établi un large cadre pour réduire la menace nucléaire dans le monde, à l'issue d'un sommet historique présidé par le président américain Barack Obama.

Le sommet, le 5e de ce genre dans l'histoire du Conseil de sécurité depuis 1946, a débuté avec l'adoption à l'unanimité d'une résolution dans laquelle l'organe de l'ONU fait part de ses vives préoccupations en ce qui concerne la menace de la prolifération nucléaire, en mettant l'accent sur la nécessité d'une action mondiale pour la combattre.

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a salué la résolution, ajoutant que ce sommet est "un évènement historique qui a ouvert un nouveau chapitre dans les efforts du conseil pour promouvoir le désarmement nucléaire et la non-prolifération".

Dans la résolution 1887, le Conseil de Sécurité appelle les pays à signer et à ratifier le Traité de non-prolifération (TNP), et prévoit un mécanisme dissuadant les pays à se retirer du traité.

Par ailleurs, le Conseil de sécurité a appelé tous les pays à s'abstenir de procéder à des explosions nucléaires expérimentales, ainsi qu'à signer et ratifier le Traité d'interdiction complète des essais (TICE).

"Bien que nous ayons évité un cauchemar durant la guerre froide, nous sommes aujourd'hui confrontés à une prolifération dont la portée et la complexité exigent de nouvelles stratégies et de nouvelles approches", a déclaré M. Obama.

Le président russe Dmitri Medvedev a fait savoir que son pays continue à réduire les armes nucléaires en prenant de l'avance sur le calendrier, ajoutant que toutes les armes nucléaires de son pays se trouvent sur le territoire national et sous protection fiable.

La suppression de la menace d'une guerre nucléaire est essentielle pour façonner un monde sûr pour tout le monde, a indiqué le président chinois Hu Jintao, tout en reconnaissant que le désarmement nucléaire demeure "une tâche longue et fastidieuse".

Affirmant le droit des pays à l'utilisation pacifique de l'énergie nucléaire, la résolution appelle à une vigilance renforcée pour réduire les possiblités de passer d'un programme nucléaire pacifique à un programme de fabrication d'armes, ainsi qu'à un renforcement du contrôle des exportations concernant les matériaux nucléaires sensibles.

Le directeur général sortant de l'Agence de l'énergie atomique (AIEA), Mohamed El Baradei, a évoqué la necessité de renforcer l'AIEA et de donner des pouvoirs à l'AIEA si elle joue un rôle dans le désarmement nucléaire.

Le sommet du Conseil de sécurité a eu lieu avant le sommet sur la sécurité nucléaire convoqué par M. Obama en avril prochain et la conférence de suivi du TNP prévue en mai prochain. Le sommet a coïncidé avec la conférence de deux jours qui a débuté jeudi au siège de l'ONU pour promouvoir le TICE et son entrée en vigueur.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Justine Henin de retour
L'Asie contribue de façon importante au redressement de l'économie mondiale
La Chine est une vraie ami de l'Afrique et elle n'a jamais pensé à s'emparer de ses ressources naturelles
La rencontre Hu Jintao-Nicolas Sarkozy axée sur trois sujets importants
Les 60 ans de la Chine nouvelle vus par des chiffres