100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 24.09.2009 10h38
Kadhafi attaque le Conseil de sécurité, loue Obama

Le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi a profité de son discours mercredi à l'Assemblée générale de l'ONU pour attaquer le Conseil de sécurité mais faire l'éloge du président américain Barack Obama.

Lors de son intervention d'une heure et demie, Kadhafi a dénoncé le droit de veto des membres permanents du Conseil de sécurité.

Décrivant le Conseil de sécurité comme un "conseil terroriste", Kadhafi a indiqué que les puissances cherchent à protéger leurs intérêts et à inciter le terrorisme contre les pays vulnérables.

"Le Conseil de sécurité, depuis son établissement, ne nous a pas fourni la sécurité, mais le terrorisme et les sanctions", a-t- il déclaré.

"Il est utilisé seulement contre nous. Pour cette raison, nous ne sommes pas engagés à adhérer aux résolutions de l'ONU", a affirmé le leader libyen.

La Libye, accusé d'être liée au terrorisme, a fait l'objet des sanctions des Etats-Unis et de l'ONU dans les années 1980 et 1990, dans le cadre de l'affaire Lockerbie. En 2003, l'ONU a enlevé les sanctions et l'année suivante, Washington a rétabli ses relations diplomatiques avec Tripoli.

Kadhafi a proposé que la Libye ait le siège permanent au Conseil de sécurité et que celui-ci soit surbordonné à une Assemblée générale révigorée.

Il a aussi dénoncé les puissances coloniales, demandant aux pays européens de verser 7,7 billions de dollars comme compensation, pour les actes d'esclavage.

Evoquant le président Obama, le dirigeant libyen l'a qualifié d'une "lueur dans le noir" et affirmé qu'il craint que les relations entre son pays et les Etats-Unis ne se dégradent après le départ de M. Obama qu'il appelle "notre fils".

"Nous serions contents si Obama peux rester pour toujours", a-t- il dit.

Lors de l'intervention de Kadhafi, les parents des victimes de l'attentat de Lokerbie manifestaient devant le siège de l'ONU.

270 personnes, dont 189 Américains, ont trouvé la mort le 21 décembre 1988 quand un avion de la Pan Am a explosé au-dessus de Lockerbie, petite ville en Ecosse.

-Le président chinois participe aux réunions de l'ONU et au sommet du G20

Source: xinhua

Commentaire
Je loue les propos du président KHADAFI car selon moi l"esprit de l"ensemblé de ...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
181 étrangers participeront au défilé consacré à la célébration de la Fête nationale
Le Premier ministre chinois se rendra en RPDC en octobre
Le développement de la Chine donne de l'espoir à l'Afrique
Sommet du G20 : pas de perdant ni de gagnant
Pourquoi la Chine a-t-elle pu échapper à la « théorie de l'écroulement » ?