100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 23.09.2009 08h23
Ahmadinejad: aucune puissance n'ose agresser l'Iran

Aucune puissance n'ose agresser l'Iran, a affirmé mardi le président iranien Mahmoud Ahmadinejad lors d'un discours prononcé à l'ouverture d'un défilé militaire marquant l'anniversaire du début de la guerre Iran-Irak (1980-1988).

"Aujourd'hui, aucune puissance n'ose avoir l'idée d'agresser l'Iran et de priver l'Iran de ses droits et de ses intérêts", a déclaré M. Ahmadinejad.

"La nation iranienne aspire à l'instauration de la paix et de la sécurité durable, basées sur la justice", a-t-il souligné, et d'ajouter : "L'Iran est puissant pour défendre ses droits et son territoire".

"Nos forces armées couperont la main de quiconque voudra tirer une balle en notre direction, de n'importe où dans le monde", a-t-il averti.

M. Ahmadinejad a par ailleurs condamné la présence des troupes étrangères dans la région.

"Il est injustifiable que ceux qui se trouvent loin d'ici envoient des troupes dans cette région", a condamné M. Ahmadinejad, ajoutant que ces troupes "occupent des terres et font se sentir le peuple menacé de massacre".

"Il est injustifiable que ceux qui vendent des armes et crient le slogan de paix accusent d'autres de créer l'insécurité", a-t-il poursuivi.

"Ils veulent provoquer des différends dans la région", a-t-il affirmé à son armée, avant de lancer : "Je vous (troupes étrangères) conseille de retourner dans vos propres pays".

"Comme vous l'avez vu en Irak et en Afghanistan, les peuples sont hostiles à la présence des étrangers. Il est impossible que les puissances étrangères puissent avoir une base à long terme dans la région", a-t-il encore ajouté.

Les forces armées iraniennes, les Gardiens de la révolution islamique ainsi que la force volontaire Basij ont participé au défilé militaire organisé mardi dans la capitale iranienne.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le président chinois arrive à New York
Retour de Liu Xiang
Les 60 ans de la Chine nouvelle vus par des chiffres
La Chine dépasse pour la première fois les Etats-Unis quant au commerce des articles de luxe
Le PCC adopte une nouvelle mesure pour combattre la corruption