100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 22.09.2009 08h46
Le FMI propose des principes pour le retrait des interventions de crise

Le Fonds monétaire international (FMI) a invité les gouvernement des banques centrales à se pencher sur les moyens de retirer les interventions de crise.

S'il est trop tôt pour établir un bilan exhaustif de l'efficacité à long terme des interventions de crise, les experts du FMI estiment qu'elles ont réussi à calmer les marchés financiers, selon le Rapport sur la stabilité financière dans le monde (GFSR).

Au vu de l'objectif à court terme consistant à apaiser les marchés, les annonces d'injections de liquides ont été les plus efficaces durant les phases initiales de la crise, tandis que les recapitalisations bancaires et les rachats d'actifs par l'Etat on été les plus efficaces durant ses phases ultérieures, selon le rapport du FMI.

Quant à l'efficacité à long terme, le FMI a indiqué que les prix de marché de certains instruments financiers ont commencé à se stabiliser et l'émission de titres de créances a repris en réaction aux mesures de crise sans précédent adoptées par les pouvoirs publics.

Le FMI a proposé une stratégie de retrait des interventions aux dirigeants du G20 qui vont se réunir cette semaine à Pittsburgh dans le cadre du troisième sommet sur la crise financière et la récession mondiale, estimant que le retrait des interventions de crise devrait être guidé par le souci du rétablissement d'une confiance durable dans la santé des institutions et des marchés financiers.

Le Fonds estime que la stratégie à suivre pour définir le moment et les modalités du retrait doit prévoir la gestion des attentes des marchés ainsi qu'une communication claire de ce moment et de ces modalités.

Il est important, selon le FMI, de planifier pour prévenir les risques d'arbitrages entre secteurs ou entre pays. Par exemple, dans la mesure du possible, il est préférable que les pays coordonnent le dénouement des garanties publiques sur les émissions d'obligations bancaires.

Enfin, s'agissant des mesures engagées par les pouvoirs publics dans le secteur financier, le FMI a évoqué la nécessité d'accorder la priorité à la sortie de programmes de soutien qui ont un effet de distrosion notable sur les marchés financiers et font intervenir d'importants engagements conditionnels de l'Etat.

Le choix du moment du retrait et de ses modalités doit tenir compte de la conjoncture des marchés financiers, indique le rapport du FMI.



Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Retour de Liu Xiang
Quatre nouvelles condamnations pour des attaques à la seringue à Urumqi
La Chine dépasse pour la première fois les Etats-Unis quant au commerce des articles de luxe
Le PCC adopte une nouvelle mesure pour combattre la corruption
Développement du Grand Paris : un projet qui comblera le rêve des Français