100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 21.09.2009 10h30
Le chef rebelle somalien appelle à plus d'attaques suicides contre la force de l'UA

Le leader rebelle radical somalien, Sheikh Hassan Dahir Aweys, a appelé dimanche à lancer davantage d'attaques suicides contre la force de l'Union africaine en Somalie (AMISOM), quelques jours après le double attentat suicide contre les soldats de la paix africains à Mogadiscio, qui a fait 21 morts.

Aweys, leader de l'Union des tribunaux islamiques, a lancé cet appel après avoir assisté à une prière de masse à la bastion de son groupe à Elashabiyaha, à 18 km de Mogadiscio à la veille de la fête d'Aïd-el-Fitr.

"J'appelle le peuple musulman somalien à mener davantage d'attaques suicides contre les forces ennemies de l'Union africaine à Mogadiscio", a déclaré Aweys.

Parmi les 21 victimes figurent 17 soldats de la paix. L'attaque, qui a également fait une quarantaine de blessés, a été revendiquée par le mouvement d'Al-Shabaab qui contrôle une grande partie du sud et du centre de la Somalie.

L'AMISOM, composée de 5.000 soldats burundais et ougandais et déployée à Mogadiscio, est chargé de protéger les officiels du gouvernement somalien et des principales installations comme le port, l'aéroport, la résidence présidentielle et les routes qui les lient.

Aweys est recherché par les Etats-Unis qui l'accusent d'avoir rapport avec le terrorisme.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Quatre nouvelles condamnations pour des attaques à la seringue à Urumqi
Les salaires des dirigeants des entreprises d'Etat chinoises vont être encadrés
Le PCC adopte une nouvelle mesure pour combattre la corruption
Développement du Grand Paris : un projet qui comblera le rêve des Français
La Chine montre de plus en plus d'assurance en soi