100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 18.09.2009 10h27
Le FMI recommande au G20 d'aider les pays à faibles revenus à affronter la crise

Alors que les 20 pays les plus développés du monde se retrouveront à Pittsburg aux Etats- Unis la semaine prochaine, le Fonds monetaire international (FMI) a recommandé jeudi au groupe d'aider les pays les plus pauvres à affronter la crise.

"Nous devons nous assurer que toute relance mondiale redresse aussi les pays à faible revenus. Ces pays ont désespérément besoin des financements supplémentaires pour s'en sortir, pour leur donner suffisamment de temps pour souffler afin de faire face à cette crise", a déclaré le directeur général du FMI Dominique Strauss-Kahn dans un discours à Washington.

Kahn a insisté sur le fait que grâce à des politiques économiques saines, la plupart des pays à faibles revenus ont bien réagi à la crise financière qui est partie des pays riches.

"Puisque beaucoup de ces pays ont appliqué de bonnes politiques, ils ont jeté les bases pour éviter la tourmente. Dans le passé, plusieurs pays à faibles revenus faisant face à des restrictions financières de ce genre auraient été forcés à réduire les dépenses publiques, mettre des contraintes administratives sur les importations, ou simplement ne pas payer leurs factures. Mais cette fois ci c'est différent", a-t-il indiqué.

Le FMI a augmenté ses prêts concessionnels à 17 milliards de dollars jusqu'en 2014, et anticipe l'acquisition de cette aide pour que huit milliards de dollars soient disponibles au cours des deux prochaines années. En outre, le conseil d'administration du FMI a approuvé l'option zéro paiement d'intérêts jusqu'en 2011 pour tous les prêts concessionnels et des taux d'intérêts plus faibles sur une base permanente par la suite.

Toutefois, les pays à faibles revenus restent extrêmement vulnérables, a martelé Kahn. Il a indiqué que les pays pauvres ont besoin de financement du développement sur le long terme, allant bien au delà de ce que le FMI a le mandat ou la capacité d'offrir.

"La communauté mondiale ne peut pas ignorer les besoins des pays à faibles revenus, en particulier depuis que les pays les plus pauvres paient le prix des erreurs des pays riches", a-t-il réitéré. "Les pays doivent résister à la tentation de réduire l'aide, ou s'engager dans le protectionnisme financier et commercial", a-t-il ajouté.

Le G20 devrait tenir sa troisième série de rencontres du 24 au 25 septembre à Pittsburgh. Le groupe des pays du G20 rassemble l'Argentine, l'Australie, le Brésil, le Canada, la Chine, la France, l'Allemagne, l'Inde, l'Indonésie, l'Italie, le Japon, le Mexique, la Russie, l'Arabie Saoudite, l'Afrique du Sud, la Corée du Sud, la Turquie, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis. L'Union européenne est représentée par le président du Conseil et celui de la Banque centrale européenne, constituant ainsi le 20ème membre.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les salaires des dirigeants des entreprises d'Etat chinoises vont être encadrés
Hu Jintao sera aux Nations unies et au G20 sur le changement climatique et le désarmement nucléaire
Le PCC adopte une nouvelle mesure pour combattre la corruption
Développement du Grand Paris : un projet qui comblera le rêve des Français
La Chine montre de plus en plus d'assurance en soi