100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 15.09.2009 09h27
L'OIF participera au financement de la restauration des œuvres de la cinémathèque de Ouagadougou

Le secrétaire général de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Abdou Diouf, a décidé de participer au financement de la restauration des œuvres de la cinémathèque de Ouagadougou au Burkina Faso, qui a subi des sévères dommages suite aux graves inondations qui ont frappé toute la région d'Afrique de l'Ouest, a-t-on appris lundi d'un communiqué de l'OIF.

"Il était impensable que la Francophonie, partenaire du Fespaco (Festival Panafricain du Cinéma et de la Télévision de Ouagadougou) depuis sa création et porteuse d'un projet exemplaire de promotion et de soutien à l'audiovisuel francophone du Sud, ne soit pas solidaire avec cette institution phare du cinéma africain. J'ai d' ores et déjà décidé l'envoi, dans les meilleurs délais, d'une mission chargée d'évaluer le soutien que la Francophonie pourra apporter à la Cinémathèque de Ouagadougou", a déclaré M. Diouf, cité par le communiqué.

Selon la même source, le responsable de cette mission rencontrera les autorités concernées ainsi que l'ensemble des responsables, en liaison étroite avec différents partenaires nationaux et internationaux.

Partenaire du FESPACO depuis sa création, l'OIF a également mis en place, depuis 1988, un Fonds francophone de production audiovisuelle du Sud qui a déjà permis la production de 1400 œ uvres de cinéma et de télévision, rappelle le communiqué, en ajoutant qu'afin de mieux exploiter le stock d'images accumulées en vingt ans d'existence du Fonds, l'OIF a récemment initié un nouveau projet de création de Catalogue numérisé des images du Sud à vocation professionnelle.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le nombre de commerçants en ligne dépasse 63 millions en Chine
L'accord sur le commerce de services Chine-Pakistan entrera en vigueur en octobre
La Chine montre de plus en plus d'assurance en soi
La Réunion annuelle du Forum de Davos – une plate-forme qui permet à l'Afrique d’attirer les investisseurs chinois
Les cols blancs chinois vivent-ils plus mal que les paysans ?